Marion et Anne-So de Fun Radio : "Les gens se confient à nous parce que nous sommes deux filles bienveillantes"

TÉLÉ
DirectLCI
INTERVIEW – Tous les soirs, elles animent le "Night Show" sur Fun Radio. Marion et Anne-So étaient les invitées de "La Médiasphère", ce matin sur LCI. Place aux demoiselles.

Marion, c'est la brune, Anne So,  c'est la blonde. Le sympathique duo anime "Le night show" sur Fun Radio, tous les soirs de 22 heures à minuit. Une émission de divertissement qui mélange show et libre antenne et dans laquelle les auditeurs peuvent parler de tout, librement. Le but ? Se marrer, comme nous l'ont expliqué les filles ce matin dans "La Médiasphère" de LCI. 

Comment font-elles pour se démarquer face à une concurrence essentiellement masculine sur ce créneau ? "Ce n''est jamais facile de se démarquer face aux hommes, mais c'est aussi ce qui fait notre force. Après on ne fait pas une émission pour les filles. Notre force c'est d'être nous-mêmes, hyper complices. Peut-être aussi que nous avons une sensibilité différente de celle des hommes (…), mais on fait une émission pour tout le monde ", explique Marion.

Le soir, c'est moins speed que le matin, les auditeurs nous écoutent dans d'autres conditionsAnne-So

Passionnées de radio, le duo affirme bénéficier d'un véritable espace de liberté. "Le soir, c'est moins speed que le matin, les auditeurs nous écoutent dans d'autres conditions", estime pour sa part Anne-So. "On a le temps de prendre du temps.  On a le temps d'essayer plein de nouvelles choses et c'est ce qu'on fait d'ailleurs, on innove tout le temps, on essaie d'inventer de nouvelles rubriques". Le but ? Surprendre les auditeurs. Et comme la moyenne d'âge de l'équipe est de 23 ans, c'est plus facile de trouver des idées qui plaisent aux jeunes auditeurs. 

"On reçoit beaucoup de messages d'auditeurs via les réseaux sociaux, pour qu'on règle leur problème, ou pour parler d'un tas de thèmes", poursuit Anne-So. "Les gens se confient à nous parce qu'on est deux filles bienveillante et qu'on essaie de dédramatiser leurs problèmes". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter