Masterchef : Frédéric Anton renvoie un cuisinier pour un acte de violence

Masterchef : Frédéric Anton renvoie un cuisinier pour un acte de violence

VIOLENCE - Frédéric Anton est encore sous le choc. Le juré de "MasterChef" a renvoyé un chef de partie de son restaurant, Le Pré Catelan, suite à l'agression d'un apprenti.

Si dans MasterChef, les cuisiniers amateurs semblent s'entendre à merveille, la réalité des cuisines de grands restaurants est tout autre. Frédéric Anton, juré de l'émission culinaire de TF1, en sait quelque chose. Le chef a ainsi été dans l'obligation de renvoyer un chef de partie de son restaurant, Le Pré Catelan, suite à des violences affligées à un jeune apprenti. "J’ai découvert les faits le lendemain de leur survenance. Un chef de partie est venu me voir dans mon bureau et m’explique que la veille au soir, en fin de service, certains se sont amusés à se brûler les avant-bras avec des cuillères chaudes", a-t-il expliqué au site Atabula .

"L’acte était donc gratuit et je l’ai jugé inacceptable"

"Sur le coup, je me dis que cela est d’une bêtise sans nom. Puis, quelques minutes après, mon second de cuisine vient me voir et me rapporte qu’il vient d’avoir le père d’un apprenti au téléphone. Il lui a signalé que son fils a été brûlé à trois reprises sur les bras. Contre sa volonté", a-t-il ajouté, avant de préciser que le jeune homme avait subi "à trois reprises des brûlures". Frédéric Anton a finalement décidé de licencier le chef de partie. "L’acte était donc gratuit et je l’ai jugé inacceptable", s'est-il justifié. L'apprenti, lui, a choisi de quitter l'établissement.

Cette mise au point intervient alors que Frédéric Anton a décidé de ne pas poursuivre l'aventure MasterChef en tant que juré. Après quatre ans de participation au concours culinaire de TF1, le cuisinier a expliqué au Parisien qu'il souhaitait "retrouver du temps", mais qu'il ne "ferme pas la porte définitivement à la télévision". Yves Camdeborde, lui aussi, ne reviendra pas dans la saison 5 du programme.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des exigences de test renforcées pour entrer aux États-Unis à partir de la semaine prochaine

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.