Mathilde Warnier du "Petit Journal" n’est pas une inconnue, n’est-ce pas Nicolas Bedos ?

TÉLÉ

COUCOU – Mathilde Warnier a fait ses débuts dans "Le Petit Journal" version Cyrille Eldin, diffusé lundi sur Canal+. La jeune femme s’était fait connaître en 2011 lors d’un échange musclé avec Nicolas Bedos dans "Au Field de la nuit".

On ne prend pas les mêmes et on ne recommence pas. Mathilde Warnier fait partie de la nouvelle équipe du "Petit Journal", lancé lundi sur Canal+, sous la houlette de Cyrille Eldin. Parmi les téléspectateurs, certains auront reconnu celle qui avait fait le buzz en novembre 2011 à la faveur d’un échange musclé avec Nicolas Bedos. 

Retour en arrière. Ce soir-là, l’étudiante en audiovisuel se trouve parmi le public de l’émission "Au Field de la nuit". Michel Field y accueille Nicolas Bedos à l'occasion de la sortie de son Journal d’un mythomane. Invitée à réagir, la jeune femme fait part de sa déception à la lecture de ce recueil. Une critique pas vraiment au goût de l’humoriste. 

Tu as envie de faire de la télé comme toutes les putes- Nicolas Bedos

"Qu’est-ce que tu veux que je te dise ma grande, t’as une belle gueule mais tu es une connasse. Tu ne vas pas me faire chier avec tes questions de merde. Tu fous le camp (…) Tu as envie de faire de la télé comme toutes les putes", lui lance alors sur le ton de l’humour Nicolas Bedos.  

Loin d’être déstabilisée, Mathilde Warnier réplique avec un mordant : "Je ne sais pas qui est la plus pute entre vous et moi". Un sens de la répartie qui avait séduit Nicolas Bedos et la passe d'armes avait débouché sur une éphémère romance. 

Il y a deux ans, Mathilde Warnier était réapparue sur les écrans à la faveur d'un rôle dans  la comédie d’Antoine Blossier A toute épreuve. La voilà désormais dans "Le Petit Journal", où elle a dû subir un cours dispensé par le maître des interviews politiques  avant de se lancer seule sur le terrain. 

Et si Cyrille Eldin s’est fait étriller sur Twitter, la prestation de la reporter a été saluée, d’aucun proposant même qu’elle assure désormais seule la relève de Yann Barthès ! 

Lire aussi

    Et aussi

    Lire et commenter