Matthieu Delormeau prend cher dans ''Touche pas à mon poste''

Matthieu Delormeau prend cher dans ''Touche pas à mon poste''

TÉLÉ
DirectLCI
BISBILLES - Le présentateur des ''Anges de la téléréalité'' était l'invité de Cyril Hanouna mercredi soir sur D8. Face aux critiques du chroniqueur Gilles Verdez, Matthieu Demormeau a eu un peu de mal à se défendre.

Ce n'est pas un ange. Le chroniqueur Gilles Verdez a sévèrement taclé Matthieu Delormeau, invité de Cyril Hanouna dans 'Touche pas à mon poste', diffusé mercredi soir sur D8. Le présentateur était venu défendre son programme 'Les Anges de la téléréalité', dont la 6e saison passe actuellement sur NRJ12. Gilles Verdez avait déjà dit récemment tout le bien qu'il pensait de Matthieu Delormeau, qualifié de ''nul'', sans ''aucune réparti ni aucun humour''. Malgré la dureté de ces propos, l'animateur n'a pas semblé, mercredi soir, particulièrement rancunier. En entrant sur le plateau de ''Touche pas à mon poste'', il s'est contenté d'aller tirer l'oreille de Gilles Verdez en lançant sur un ton humoristique : ''Il me cherche le bouffon là'' et en précisant que ses mots ''avait fait de la peine'' à sa grand-mère.

Gilles Verdez a immédiatement tenu à préciser pour la mamie en question : ''Je n'attaque pas l'homme, j'attaque le job et ce job il est dangereux pour les ados.'' Puis s'adressant directement à l'intéressé, il a attaqué : '' Vous n'avez pas l'air de prendre de recul. Vous avez la responsabilité de rendre inculte nos ados qui vont préférer vos daubes à la lecture et à d'autres choses plus intelligentes. Je vous trouve néfaste pour la télévision.'' Réponse de Matthieu Delormeau : ''Ça me fait plutôt sourire. Quand j'étais jeune et qu'on regardait Goldorak, il y avait déjà des Gilles Verdez qui disait “C'est une honte””

Un programme ''sexiste''

Enora Malagré n'a pas pu s'empêcher de s'en mêler et a reproché aux ''Anges de la téléréalité'' de donner une vision sexiste de la femme. ''On nous montre une réalité un peu débilisante'', a-t-elle lancé. Gilles Verdez a poursuivi en assurant ''ne pas regretter'' ses propos et a réitéré : ''Je trouve que vous êtes nul et que vous n'avez aucun humour''. Une violence verbale qui a laissé Matthieu Delormeau, sourire gêné, un peu désemparé. ''Je ne vois pas en quoi ce programme est sexiste'', s'est-il contenté de dire.

C'est finalement d'autres chroniqueurs qui ont volé à sa rescousse. Jean-Michel Maire a relativisé en parlant de programme ''léger'' et a accusé Gille Verdez de ne pas ''aimer la jeunesse''. Gérard Louvain, lui, a affirmé que ''cet animateur n'est pas nul'' et qu'il n'aurait pas hésité à produire ce programme. Dans une interview qu'il nous avait accordée en début de semaine, Matthieu Delormeau nous avait déclaré : ''J'aime la téléréalité, c'est du divertissement, ma cour de récréation''. Mais dans la cour de récréation, les enfants sont parfois bien cruels.

Sur le même sujet

Lire et commenter