Mort de l'humoriste Laurent Violet à l'âge de 50 ans

TÉLÉ
DirectLCI
TRISTESSE – Star du one-man show dans les années 1990, mais aussi chroniqueur sur France Inter, l'humoriste Laurent Violet est décédé des suites d'une maladie cardiaque. Il avait 50 ans.

La grande famille de l'humour français pleure Laurent Violet. Le comique est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi d'une maladie cardiaque après une opération à cœur ouvert, a annoncé son agent. Ce natif de Chambéry avait fait ses débuts sur les scènes parisiennes au milieu des années 1980, du Palais des Glaces au Café de la gare en passant par le théâtre Déjazet ou encore le Point-Virgule. Son humour noir, particulièrement corrosif, avait donné naissance a des spectacles comme "Le Comique qui tue", "Laurent Violet fout la merde", "Faites-vous Violet pour 100 balles", "World Comic" ou encore "La Tuerie de l’année".

Ecarté de France Inter suite à une "mauvaise" blague

Au milieu des années 1990, Laurent Violet avait rejoint France Inter où il était intervenu dans Rien à cirer, l'émission de Laurent Ruquier de 1994 à 1997. En 1999, ll avait participé à Rien à voir de Laurence Boccolini avant de rejoindre l'année suivante "Le Fou du roi" animé par Stéphane bern. En 2000, il avait été interdit d'antenne par France Inter après une blague jugée de mauvais goût sur le drame du funiculaire de Kaprun, en Autriche. Un épisode qui le poussera à monter une troupe baptisée "Les Virés de France Inter", avec Didier Porte, Gérald Dahan, Stéphane Guillon et Chraz.

Laurent Violet avait également publié un livre,  C’est bien ma veine, aux éditions Albin Michel, en 1993. Sur les réseaux sociaux, sa mémoire a été saluée par de nombreuses personnalités ayant travaillées avec lui...       

Lire et commenter