"Mr. Robot" saison 2, épisodes 1 et 2 : prendre le contrôle, retrouver la confiance

"Mr. Robot" saison 2, épisodes 1 et 2 : prendre le contrôle, retrouver la confiance
TÉLÉ

RECAP - "Mr. Robot" revenait ce mercredi 13 juillet aux Etats-Unis avec les deux premiers épisodes de sa saison 2.0. Une nouvelle plongée dans l'esprit malade d'Elliot et dans une société américaine touchée par le hack récent de F Society. Critique d'une série toujours aussi intense et hypnotisante.

En 2015 Mr. Robot créait l'événement avec une première saison sortie de nulle part, au succès critique immédiat et à l'enthousiasme online impressionnant. On suivait Elliot Alderson (incroyable Rami Malek), un jeune homme affrontant ses démons chaque seconde de sa vie. Renfermé sur lui-même, guidé par une voix intérieure, il se sent étranger à la société qui l’entoure. Son monde bascule le jour où il rencontre Mr. Robot (Christian Slater), un curieux personnage qui lui propose de rejoindre le groupe de hackers FSociety, afin de combattre E-Corp et toutes les grosses sociétés de ce monde, dans le but de pour faire s’écrouler l’économie et faire basculer l'ordre mondial.

Plongée intense dans l'esprit d'Elliot

Fascinante tout au long de sa première saison, Mr. Robot nous plongeait continuellement dans la psyché d'Elliot tout en nous surprenant de twists remarquablement mis en oeuvre. L'attente et la passion pour cette série étaient telles, qu'il était légitime de se demander si la saison 2, diffusée à partir de ce mercredi 13 juillet aux Etats-Unis sur USA Network, allait être au niveau, meilleure ou allait décevoir. Et ce "Unm4sk" en deux parties répond à cette question dans ses premières secondes toujours aussi hypnotisantes. 

A la fin de la première saison, Elliot perdait le contrôle après avoir découvert que Mr Robot, son père, n'était que le fruit de son imagination. Son introspection avait pris le pas sur le hack d'E Corp, qui ne s'était réalisé qu'en arrière plan. Wellick quant à lui avait disparu. Qu'est-il advenu de l'ancien adversaire d'Elliot ? Au tout début de cette saison 2, on les retrouve tous les deux au QG de FSociety alors qu'ils lancent le hack géant, Elliot le laisse regarder l'écran, s'approche de la machine à pop-corn, y plonge sa main et... L'épisode coupe pour nous amener quelques mois plus tard. Et Wellick est toujours disparu.

Elliot est retourné vivre chez sa mère, écrit un journal et se tient à l'écart de tout appareil électronique. On découvre un quotidien qui se répète jour après jour, rythmé par la musique "Daydream in blue" d'I Monster. Il tente de reprendre le contrôle sur sa vie, sur son esprit. Dehors, l'ordre économique et social est chamboulé, Obama, qui apparaît à la télévision, travaille à rétablir ce qui a été détruit, pendant qu'E Corp ne croule sous les intrusions incessantes de FSociety.

Le contrôle comme seule arme

Preuve de cette tentative de contrôle, Mr Robot, n'apparaît qu'à la 14ème minute du premier épisode, mais prend peu à peu le contrôle d'Elliot, alors que ce dernier hésite à s'adresser à nous, téléspectateur, en qui il a perdu confiance après tous les événements de la première saison. Ces deux premiers épisodes dissocient Elliot d'F Society, maintenant dirigée par sa soeur Darlene (Carly Chaikin), il est à la recherche de sa propre sanité, pendant qu'elle continue de s'en prendre à E Corp, menaçant le reste des grandes entreprises.

Le message est tout aussi sombre sur le monde dans lequel on vit, par le jeu de pouvoir dans lequel le citoyen n'est qu'un pion. Susan Jacobs, membre du conseil général d'E Corp perd le contrôle de sa maison, les bruits assourdissants de son alarme, sa télévision et de sa chaîne Hi-fi l'obligent à quitter les lieux... hackés par Darlene et F Society. Tout est une question de contrôle, de soi-même, de ses actes, d'une société. Et si le hack d'E Corp ne le redonne pas au peuple, il réduit celui des grandes sociétés.

"Le contrôle est-il une illusion ?" écrit Elliot dans son journal, alors qu'il commence à le perdre. La saison 2 de Mr Robot démarre sur des bases solides et Rami Malek est toujours aussi remarquable. Sam Esmail, créateur de la série, a décidé de réaliser tous les épisodes afin de, paradoxalement, donner un semblant d'unité dans le chaos qu'est l'esprit d'Elliot. La mise en scène est toujours aussi brillamment déstructurée, et à l'instar de la première saison, rien n'est laissé au hasard. Toujours aussi hypnotisant, captivant et fascinant.

A LIRE AUSSI 
>>  "Mr. Robot" : les premiers éléments sur la saison 2  
>>  "Mr Robot" organise son propre hack sur les réseaux sociaux pour diffuser le premier épisode de la saison 2

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent