Nikos Aliagas : "Les gens ont plus que jamais besoin de se divertir"

Nikos Aliagas : "Les gens ont plus que jamais besoin de se divertir"

DirectLCI
INTERVIEW – Pour fêter dignement la musique, TF1 propose une soirée exceptionnelle le 21 juin présentée par Nikos Aliagas. Le présentateur nous dit tout sur ce concert géant qui accueillera le meilleur de la scène musicale en direct des arènes de Nîmes.

Samedi, "La chanson de l'année" se met aux couleurs de la Fête de la musique. C'est une façon de faire d'une pierre deux coups ?
C'est surtout l'occasion de faire une grande fête. "La chanson de l'année" comporte le côté festif et populaire de la Fête de la musique. L'an dernier l'émission a été diffusée le 14 juin, et non le 21 juin, en raison de la Coupe du Monde de football. Cette fois, nous avons mis de gros moyens pour offrir un spectacle de qualité dans les arènes de Nîmes. A la fin de la soirée, les téléspectateurs pourront élire la chanson de l'année.

C'est important d'organiser ce genre d’événement ?
Oui car il ne faut pas oublier que la fête de la musique, qui est un événement mondial, a été inventée en France il y a plus de 30 ans. C'est aussi l'occasion de donner un coup de pouce aux maisons de disques et aux jeunes artistes. Même si les gens n'achètent plus autant de disques qu'avant ils sont toujours aussi friands de musique. Les spectacles et les concerts fonctionnent très bien. Les gens ont plus que jamais besoin de se divertir.

De Christine and the Queens à Kendji Girac, il y en aura pour tous les goûts...
La programmation est très riche en effet. Il y aura Calogero, Francis Cabrel, Louane, Mika, France Gall, Patrice Hernandez, Zouk Machine ou encore Thomas Dutronc. On a cette force de frappe incroyable à TF1 qui nous permet d'être aussi polyvalents.

A LIRE AUSSI >> Nikos Aliagas se dévoile dans "Ce que j'aimerai te dire", un livre écrit pour sa fille

En général, comment fêtez-vous la musique ?
J'invite tous mes potes à la maison et on chante tous ensemble du rock, du blues, des vieilles chansons grecques. Et on a l'impression d'être Mike Jagger !

Quelle est votre chanson de l'année ?
Ce n'est pas une chanson mais deux albums qui m'ont vraiment marqué cette année : celui d'Adam Cohen, le fils de Leonard, We Go Home, qui est un pur bijou. Et l'album Homeland d'Hindi Zahra qui est simplement extraordinaire.

Quelle est votre chanson favorite de tout les temps ?
"My way", de Franck Sinatra et "Comme d'habitude" de Claude François dont j'étais fan quand j'étais gamin. "My Way" me touche car c'est une chanson de mec, une chanson d'acceptation de ce qu'on est, de ses échecs, ses erreurs. Ça me fait toujours quelque chose quand je l'écoute.

A LIRE AUSSI >> 7 choses que l'on apprend dans la biographie de Kendji Girac

France 2 propose aussi une émission musicale le même soir, "La fête de la musique, du soleil et des tubes", présentée par Virginie Guilhaume et Patrick Sébastien. N'est-ce pas trop ?
On ne peut pas empêcher les autres chaînes de programmer une émission musicale face à nous, c'est de bonne guerre. Et puis j'ai beaucoup de respect et de sympathie pour Virginie Guilhaume que je trouve très talentueuse. Quant à Patrick Sébastien, ça fait 15 ans qu'on est en face ! Il y a de la place pour tout le monde et chacun saura choisir selon ce que dit son cœur.

Le mercato télé bat son plein. Votre rentrée s'annonce-t-elle dans la continuité ?
Oui, TF1 m'a réitéré sa confiance. Je ne suis pas de ceux qui utilisent le mercato pour qu'on parle d'eux. Ce n'est pas là que ça se passe, mais dans le travail et le long terme. Moi je suis plutôt un mec de fond de cour que de smash. On verra bien, je suis encore un bleu (Rires).

A LIRE AUSSI >> Louane partira en tournée à l'automne

"La chanson de l'année fête la musique", en direct samedi 20 juin à 20 h 55 sur TF1.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter