REPORTAGE - La Nouvelle Star est repartie sur les routes de France à la recherche d'un talent digne de succéder à Emji. Est-il à Paris ? Metronews a participé aux castings parisiens.

Jeudi 10 décembre 2015. Une poignée de journalistes est invitée à suivre en direct et depuis les coulisses les castings parisiens dans les locaux de D8. Installés confortablement dans la loge du jury, on suit les tribulations des candidats. En passant devant la salle où ils patientent, on se rend compte du stress et de la tension qu'ils ressentent.

A quelle sauce vont-ils être mangés, eux qui jouent leur vie, non pas artistique mais en tout cas médiatique sur cinq minutes et deux chansons... Quelle nouvelles punchlines saugrenues va nous servir André Manoukian ? Vont-ils être déstabilisés par le regard perçant de Sinclair ? Elodie Frégé va-t-elle verser une larme ? Et que va nous promettre le nouveau venu de la bande, JoeyStarr.

Joeystarr prend (beaucoup) de place

Premier constat : le rappeur prend de la place. On ne voit que lui, on n'entend que lui, il donne l'impression d'avoir été là depuis le début de la Nouvelle Star. Sans filtre, il dit ce qu'il pense, à la minute où ça lui traverse l'esprit. Sans se soucier de ce que vont dire les autres membres du jury.

Quand une jeune demoiselle chante Stromae et Drake, il s'emballe pour son groove et lui donne son carton pour le théâtre avant même que Sinclair, Elodie Frégé ou "Dédé" n'ouvrent la bouche. Heureusement, ils étaient tous d'accord. "Je t'aime", lui dira même la flamboyante rousse.

A LIRE AUSSI >> Joey Starr : "Le capital sympathie, je m'en bats les reins"


Des candidats en mode "repeat"

Ce jeudi-là, le jury ne s'emballera pas beaucoup. Un peu lassé, un peu blasé, le jury ne mâche pas ses mots quand une jeune fille à la voix pourtant cristalline joue sa place au piano "Nightcall" de Kavinski et "La corrida" de Francis Cabrel. La voix tremble, elle est mal assurée. C'est petit. JoeyStarr ne tient pas en place, il l'arrête même avant la fin. "J'ai l'impression que tu chantes le même morceau, tu donnes par à-coups... tu ne me l'as fait pas décoller". Stupeur devant les mots un peu crus du bad-boy.

Mais il ne ment pas. Jamais. Malgré un troisième essai, elle n'ira pas au théâtre. "C'est non, mais c'est de ta faute", rajoute Sinclair. Les épaules en dedans, la tristesse sur le visage, elle quitte la pièce, déçue, forcément. Plus tard, on la croisera, inconsolable dans l'un des couloirs de l'établissement. C'est la dure loi de la Nouvelle Star.

S'il dit avoir "l'impression d'être en stage et d'apprendre plein de trucs", JoeyStarr est tout de même celui qui mène les débats, il donne le rythme, imprime sa marque, quitte à prendre la place du méchant, jadis occupée par Sinclair. D'ailleurs, un concours de punchline semble s'être installé, tacitement, entre eux, quand une jeune fille reprend (maladroitement) "Battez-vous" de Brigitte. Déjà, le choix de la chanson tape sur le système des quatre membres.

Encore une reprise de la reprise ?

On voit même dans les yeux d'Elodie Frégé une certaine lassitude. Le titre sorti en 2011 figure encore (et toujours) dans le Top 5 des chansons les plus proposées par les candidates. Le rappeur estime qu'elle a "posé tes couilles sur la table, joué ton va-tout, mais je n’ai rien reçu" quand l'interprète de "Si c'est bon comme ça", lui demande "d'apprendre à se connecter avec la musique... écoute au moins ta voix". Cette candidate ne sera défendue que par André Manoukian. Seul au monde. Le ton montera entre les trois garçons, la seule femme du jury est en retrait.

On sent la journée compliquée pour le jury qui n'a pas vu défiler de perles rares. Sinclair avouera que ce casting parisien n'était pas un très bon cru. Qu'il est fatigué d'entendre les mêmes chansons, que les candidats connaissent aujourd'hui le programme par cœur et savent ce qui fait mouche. En tout cas, il assure que le meilleur était ailleurs, à Nice notamment. Manque de pot, on était à Paris. Et nous non plus, on n'a pas vu de graine de Nouvelle Star ce jour-là. On attendra donc le théâtre pour voir éclore le ou la candidate qui succédera à Emji.

A LIRE AUSSI >> JoeyStarr, dans "Nouvelle Star" sur D8 : "Les rêves des gosses, je m'en fiche"
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Sans le nommer, Emmanuel Macron critique Eric Zemmour sur les prénoms

Diagnostics énergétiques : mauvaise surprise pour les propriétaires

Éric Zemmour sur LCI : nous avons vérifié 6 de ses déclarations

REVIVEZ - PSG-Manchester City (2-0) : la soirée magique de Paris, premier but de Messi

Déremboursement des tests : esquiver le pass sanitaire jusqu'au 15 novembre, une stratégie viable ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.