"Nouvelle Star" 2016, épisode 8 : JoeyStarr est ingérable et Florie est éliminée

TÉLÉ
DirectLCI
RECAP – Les dix finalistes du télécrochet ont dû faire leurs preuves, et ce pour la première fois en direct. Depuis l’Arche Saint Germain, ils ont été soumis non plus au choix du jury mais au vote du public. Une épreuve salvatrice pour certains mais sans pitié pour d’autres.

La prestation live des finalistes
Nirintsoa a choisi de s’attaquer à un tube soul : "Part-time lover" de Stevie Wonder. Il a réussi avec brio à ouvrir les festivités en raflant quatre bleus. Mais le jury, plutôt indulgent en début de soirée, s’est accordé à dire que le chanteur aurait pu mieux choisir sa chanson.

S’il y a bien un candidat qui a étonné tout le monde, c’est Patrick, qui participe enfin aux directs de l’émission pour sa troisième participation au programme. Sa reprise de "Partir un jour" des 2Be3 dans une version jazzy à la Thomas Dutronc a été autant décriée qu’adorée par les Twittos. Parmi les jurés, seul Sinclair n’a pas été convaincu, ce qui lui a valu un "Fuck Sinclair !" de la part de JoeyStarr, assorti d’un doigt d’honneur. Ambiance ! 

Le plus jeune participant à cette édition 2016, Pierre, a fait ce qu’il sait faire de mieux : chanter du jazz au piano. Mais justement, Sinclair et JoeyStarr ont déploré que sa reprise de "Pas de boogie woogie" d’Eddy Mitchell soit trop scolaire.

Mélanie a une nouvelle fois eu l’audace de s’attaquer à une superstar qui a du coffre. Après sa prestation bluffante sur "Hello" d’Adele la semaine dernière, elle a réitéré la performance sur "Runnin' (Lose It All)" de Naughty Boy en featuring avec Beyoncé. Starifiée sur une plateforme qui montait au début de la chanson, la candidate a réussi à faire l’unanimité auprès des jurés. Sinclair a même confessé "je crois que le jour où tu as passé le casting c’était le seul jour où on n’était pas complètement bourrés". Quant à JoeyStarr, il a enchaîné les blagues graveleuses et les sous-entendus tendancieux. Vous avez dit malaise ?

Manu, qui a été repêché après le désistement de Maëlig, a chanté "Sous les jupes des filles" d’Alain Souchon, ce qui n’a pas convaincu JoeyStarr. De son côté, le généreux Maxime comptait bien prouver qu’il a sa place parmi le casting. Son interprétation du "Chanteur malheureux" de Claude François a emballé le public et trois membres du jury, à l’exception de JoeyStarr.

Mia a complètement revisité le tube de Justin Bieber, "What do you mean ?", et a laissé le jury sans voix. À l’opposé, Caroline (qui a remplacé Gaëlle qui n’a pas pu participer aux primes) a écopé de quatre rouges en reprenant "Hundred miles" Yall featuring Gabriella Richardson.

Enfin, Caruso a chanté "On verra" du rappeur Nekfeu qui n’a pas plu à JoeyStarr et Florie n’a été plébiscité que par la moitié du jury pendant une prestation soul assez bancale.

► Le verdict du public
C'est finalement Florie qui est éliminée. Elle quitte l'aventure avec un goût amer et une dernière prestation décevante.

 Un JoeyStarr en roue libre
Pour son baptême du feu en direct, la présentatrice Laurie Cholewa a dû sortir les rames ! L’ancien membre du groupe NTM était plus en forme que jamais. Incontrôlable, il a enchaîné les blagues douteuses, les prises de paroles beaucoup trop longues et c’est tout juste s’il ne piquait pas du nez pendant les prestations de certains candidats. Concernant la programmation musicale, là aussi on s’est posé des questions. Outre les problèmes de son à répétition, la grande majorité des chansons interprétées n’étaient pas modernes pour un sou voire complètement dépassées. Heureusement que Joey était là pour assurer le spectacle parce qu’on commençait à s’ennuyer ferme.

 Les punchlines de la soirée
JoeyStarr, à Sinclair : "T’es roux !"
André Manoukian : "Un chanteur doit être capable de transformer de la bouse en or"
JoeyStarr, en parlant de Laurie : "J’en mangerais tous les soirs !"
Sinclair : "C’était ringard de ouf ! On se croyait en croisière !"
JoeyStarr, à Mia : "On dirait que t’as pris les carreaux de ta salle de bains et que t’en as fait une robe !"

Plus d'articles

Lire et commenter