Obsèques de Jean-Pierre (L'amour est dans le pré) : ses proches lui font leurs adieux

DirectLCI
FUNÉRAILLES - Jean-Pierre Le Guelvout, ancien candidat de "L’Amour est dans le pré", s’est donné la mort ce mercredi 14 décembre. La cérémonie d’obsèques s’est déroulée ce samedi sans aucun représentant de la production, selon Le Parisien.

La nouvelle de sa mort a attristé de nombreux inconditionnels de l’émission L’Amour est dans le pré. Jean-Pierre Le Guelvout, qui avait participé à la saison 5 du programme, a en effet mis fin à ses jours ce mercredi 14 décembre à l’âge de 46 ans. Ses funérailles ont eu lieu ce samedi 17 décembre dans la ville de Moréac, dans le Morbihan.


"C'est sous un brouillard à couper au couteau, dans un silence des plus pesants, que ses proches et confrères du monde agricole se sont rassemblés en l'église communale," ont écrit nos confrères du journal Le Parisien. Le quotidien a également précisé qu’aucun représentant de la chaîne M6 ou de la production de L’Amour est dans le pré n’a été convié à la cérémonie. Et pour cause, un des meilleurs amis de l’agriculteur breton a raconté au journal que le programme a donné une image déformée de l'homme qu’était en réalité Jean-Pierre. "Il n'était pas celui dont on a dressé le portrait à la télé. Il avait un cœur gros comme ça," a-t-il précisé. 

Lors de la cérémonie, sa sœur Marie a rendu un dernier hommage à son frère qu’elle a décrit comme un homme de la terre qui travaillait parfois jusqu’à 16 heures par jour, toujours resté fidèle à lui-même. A l’annonce de sa mort, cette dernière avait alors déclaré que le suicide de son frère n’était en aucun cas lié à son passage à la télévision. Elle avait indiqué que l’exploitation de son frère connaissait "des problèmes économiques importants, comme beaucoup d’agriculteurs".


Karine Le Marchand avait aussi tenu à rendre hommage à l’agriculteur breton. "Jean-Pierre faisait rire malgré lui, il chantait l'anglais en italien comme personne, il était malheureux et ne le disait pas #adieu," avait-elle écrit sur son compte Twitter.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter