"ONPC" : le départ de Christine Angot du plateau après son clash avec Sandrine Rousseau ne sera pas diffusé ce samedi soir

DirectLCI
INFO LCI - Le tournage du prochain numéro de l'émission "On n'est pas couché" a été marqué ce jeudi par un clash entre Christine Angot et l'ex-élue écolo Sandrine Rousseau, venue présenter son livre, "Parler". Un échange qui sera diffusé samedi soir dans son intégralité. Mais pas le départ mouvementé du plateau de l'écrivain.

Discrète depuis le début de la saison, Christine Angot, nouvelle chroniqueuse de l'émission, est sortie de ses gonds, ce jeudi, lors du tournage du numéro de "On n’est pas couché" qui sera diffusé samedi soir sur France 2. D’après nos confrères de L’Express, l’écrivain a "quitté le plateau, balançant rageusement au passage ses feuilles et son verre" lors d’un échange tendu avec Sandrine Rousseau. L’ex-porte-parole d’Europe-Ecologie Les Verts (EELV) était venue présenter Parler (Flammarion), un livre-témoignage dans lequel elle relate comment elle aurait été agressée sexuellement par l’élu écolo Denis Baupin, à l’automne 2011.


"J’ai envie de donner aux femmes des outils pour se faire entendre", aurait expliqué Sandrine Rousseau, avant que Christine Angot ne s’emporte. "Je vous interdis de dire ce que vous dites !", lance alors la chroniqueuse. "Vous ne pouvez pas parler au nom de toutes les femmes. Vous auriez dû dire ‘je’. On ne peut parler que de son viol", ajoute-t-elle. Des propos hués par le public de l’émission de Laurent Ruquier, provoquant le départ de l’écrivain et l’interruption du tournage pendant une vingtaine de minutes, avant son retour aux côtés de Yann Moix -ce dernier aurait lui aussi critiqué l’ouvrage.


Contactée par LCI, la production de l'émission confirme ce "vif" échange et indique que les propos de Christine Angot ne seront pas coupés au montage, afin de ne "pas dénaturer" l'interview. En revanche, la séquence où elle quitte le plateau ne sera pas diffusée "par élégance", nous indique-t-on.

En vidéo

MINUTE SEPT A HUIT - Affaire Baupin : "Il m'a plaquée contre le mur, les mains sur les seins", accuse Sandrine Rousseau

Invitée ce vendredi matin de RTL, Sandrine Rousseau a confirmé à la journaliste Elisabeth Martichoux la tenue d’un "violent clash, une violente alercation avec Christine Angot sur le plateau". "La parole est quelque chose de compliqué", a-t-elle expliqué, refusant de dire si la sortie de l’écrivain était liée au viol dont elle a elle-même été victime dans sa jeunesse et qu’elle a raconté dans ses livres, L’Inceste et Une semaine de vacances. "Il faudrait lui demander", répond l’ancienne élue. 


"Ce que je peux dire, c'est que parler, c'est violent pour les femmes qui ont subi des choses mais aussi pour la société", observe Sandrine Rousseau. "Cette émission montre à quel point parler, c'est non seulement pas évident mais indispensable pour faire évoluer la société sur ces sujets. On ne peut pas rester devant des femmes qui restent seules face à leurs problèmes. Pour moi c'est impossible", conclut-elle.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter