Patrick de Carolis aurait refusé de virer Laurent Ruquier sur ordre de Nicolas Sarkozy

TÉLÉ

RÈGLEMENT DE COMPTES – Patrick de Carolis a dévoilé les pressions qu’aurait exercées sur lui Nicolas Sarkozy pour que France Télévisions se débarrasse notamment de Laurent Ruquier, d’Arlette Chabot et de Patrick Sébastien.

Juste une mise au point. Patrick de Carolis revient sur ses années passées à la tête de France Télévisions dans le livre Les ailes intérieures, qui sortira jeudi 8 septembre aux éditions Plon. Celui qui a dirigé les chaînes publiques entre 2005 et 2010 y raconte notamment les pressions exercées sur lui par Nicolas Sarkozy. Selon Patrick de Carolis, Nicolas Sarkozy, alors président de la République, aurait mis dans la balance le renouvellement de son mandat contre la tête de plusieurs journalistes et animateurs de la maison. 

Dans la ligne de mire du chef de l’Etat : Patrice Duhamel, Arlette Chabot, Franz-Olivier Giesbert, Laurent Ruquier et Patrick Sébastien. Patrick de Carolis a-t-il hésité ? Dans une interview accordée au Parisien, il assure que non. 

On ne bâtit pas l'avenir en laissant tomber ses collaborateurs.- Patrick de Carolis

"Patrice Duhamel était au courant, il m'a proposé sa démission. J'ai refusé parce que, humainement, ce n'est pas comme ça que je gère ma vie. On ne bâtit pas l'avenir en laissant tomber ses collaborateurs. Surtout qu'ils n'avaient pas démérité. Je préférais ne pas être réélu plutôt que l'être par bassesse", a déclaré Patrick de Carolis qui a finalement dû céder son fauteuil à Rémy Pflimlin. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter