"Pékin Express" : retour aux sources pour la saison 10

"Pékin Express" : retour aux sources pour la saison 10

DirectLCI
VOYAGE - Et de 10 pour "Pékin Express". M6 diffusera prochainement une nouvelle saison du jeu d'aventure baptisée ''A la découverte des mondes inconnus". Pour metronews, Stéphane Rotenberg dévoile les dessous de cette édition, qui signera un retour aux fondamentaux du programme.

Pékin Express fête son 10e anniversaire. Pour l'occasion, M6 a choisi de retrouver son ADN en proposant aux téléspectateurs de découvrir davantage de paysages, de rencontres avec les populations, sans pour autant oublier la traditionnelle course. "Ce n'est pas du tout un nouveau Pékin, c'est un retour à ce qui a toujours fait notre force comme la découverte pure", précise Stéphane Rotenberg. Pour cette nouvelle édition, l'animateur et toute son équipe ont ainsi choisi d'explorer quelques-uns des pays les moins visités au monde tels que la Birmanie, le Bhoutan, le Sri Lanka et le Nagaland en Inde.

D'anciens candidats sur le retour

"On a très légèrement modifié le curseur de la mécanique du programme. Cette année, on est revenu à deux nuits chez l'habitant, en réduisant un tout petit peu le temps de course pour permettre aux candidats de finir plus tôt, vers 14h-15h. Ça leur permettait de trouver rapidement une maison et de passer plus de temps avec les gens", explique Stéphane Rotenberg. Le tempo de la course va donc légèrement changer, avec régulièrement des étapes de trois jours. Le recours à un interprète permettra également de faciliter les échanges entre les candidats et les locaux, qui feront découvrir leurs dialectes, ainsi que leurs coutumes ancestrales.

Cette année, quelques anciens candidats emblématiques des saisons précédentes feront également leur grand retour. Ces derniers ont pu choisir leur partenaire pour vivre de nouveau cette aventure à l'image de Noëlla, la candidate belge de la saison 7, qui a fait équipe avec un internaute rencontré sur Facebook. "Le fait qu'on n'ait pas trop la main sur le casting, ça a été singulier et fragilisant pour nous. Ça a donné des choses assez fortes", avoue l'animateur.

Une production interrompue

Si les paysages de cette saison 10 font rêver, tout n'a pas été si rose pour l'équipe de tournage, qui a rencontré des problèmes de logistiques. "Ça a été très compliqué de mettre cette route au point. Pour ces pays, il faut des autorisations. Lorsque vous dites : 'on sera une centaine, avec 17 caméras et des moyens de communication. On veut aller librement frapper à la porte des gens pour demander l'hébergement'. Ça peut paraître banal, mais pour la plupart des pays visités, c'est une demande tout à fait singulière, provocante, voire politiquement incorrecte et scandaleuse'', révèle Stéphane Rotenberg. 

En février dernier, 51 membres de Pékin Express ont en effet été interpellés au Nagaland, un petit état du nord-est de l'Inde. L'armée indienne, intriguée par la présence de 22 téléphones satellitaires dans une zone sensible du pays, avait contacté la police locale. ''C'était le prix à payer pour aller dans des endroits peu visités. Au départ, ils nous ont très bien accueillis. Il suffit qu'il se passe quelque chose d'un petit peu moyen pour qu'on se retrouve coincé dans leur réalité, qui est assez compliquée, déclare-t-il. Ils ont interprété différemment de nous, l'usage de nos moyens de communication, qui n'ont pas changé depuis 10 ans. On est en cellulaire et dans des cas extrêmes, lorsqu'il n'y a pas de réseau, on bascule en satellite".

Si le tournage a été interrompu pendant 5 jours et la production a pu rentrer en France, trois personnes, "d'une société amie qui assure la logistique", sont encore sur place. Accusées d'espionnage, ils sont "en discussion serrée avec les autorités locales et surveillées de près par ces dernières". S'ils sont libres, il leur est interdit de s'éloigner. "Ça a été un enfer. Les personnes restées avec les autorités étaient indispensables au fonctionnement. Il a fallu en faire venir d'autres. On serait resté gentiment au Taj Mahal, à Dehli ou à Bombay, on n'aurait eu aucun problème ! Mais ce n'est pas dans notre ADN", avoue le présentateur. Pour le moment, aucune date de diffusion n'est annoncée par M6, qui débute à peine le montage des premiers épisodes. Au total, 31 pays ont été couverts en dix ans, mais il reste encore plus de 193 autres destinations à parcourir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter