''Pékin Express'' toujours bloqué en Inde

''Pékin Express'' toujours bloqué en Inde

TÉLÉ
DirectLCI
IMBROGLIO – Trois personnes qui participaient au tournage de l'émission de M6, sont toujours en détention. Le reste de l'équipe, dont l'animateur Stéphane Rotenberg, est assigné à résidence dans un hôtel et privé de passeport.

La course est au point mort. L'équipe de production de ''Pékin Express'' et les candidats du jeu sont toujours bloqués à Chalsa, une ville du Bengale Occidental. Les autorités indiennes ont arrêté samedi cinquante-et-une personnes dans cette localité située dans une région sensible frontalière du Bangladesh. Ces arrestations sont liées à l'utilisation de 22 téléphones satellitaires, dont la détention en Inde est légalement soumise à autorisation.

Une saison 10 diffusée au printemps

Trois personnes seraient toujours détenues par les services du contre-espionnage et tous les téléphones ont été confisqués. A la suite de cet incident, Stéphane Rotenberg a envoyé un message à Télé 7 jours en expliquant que la situation est "sidérante et incompréhensible". "Nous sommes assignés à résidence, sans passeport, gardés par des hommes armés. On semble soupçonnés d'espionnage'', a expliqué l'animateur de M6.

De son côté, la chaîne a confirmé ces arrestations tout en se voulant rassurante. Elle a ainsi précisé que la production et les candidats avaient été installés dans un hôtel de Chalsa. Pour M6, ce contre-temps ne devrait pas remettre en question la saison 10 du programme baptisée ''A la découverte des mondes inconnus''. Normalement, la course, qui a débuté fin janvier en Birmanie, doit amener les participants jusqu'au Sri Lanka. Si l'attente perdure, le parcours pourrait être modifié. La diffusion est prévue pour le printemps prochain.

Sur le même sujet

Lire et commenter