"Person of Interest", dernière saison sur TF1 : retour sur cinq moments forts d'une grande série

TÉLÉ
ADIEUX - Les héros de "Person of Interest" reviennent pour une cinquième et ultime saison ce mardi 8 novembre sur TF1 à 20h55. Aux Etats-Unis, ils ont tiré leur révérence le mardi 21 juin. Retour sur ce qui a été l'une des meilleures séries de ces dernières années, à travers cinq scènes mémorables.

La saison 5 de Person of Interest débarque ce mardi 8 novembre sur TF1 à 20h55. Créée par Jonathan Nolan et produite par J. J. Abrams, la série diffusée sur CBS depuis 2011 s'est imposée au fil des ans comme une des valeurs du petit écran américain. Thriller d'espionnage parano post-11 septembre où la surveillance de masse est à son apogée, Person of Interest suivait un petit groupe d'individus, guidé par une machine pour faire le bien. Grâce à des numéros fournis, ils tentent par tous les moyens d'empêcher des victimes de se faire tuer, ou des personnes de perpétrer des crimes.

Welcome to the Machine

Créée par Harold Finch (incarné par le toujours impeccable Michael Emerson), la Machine s'inscrit dans une Amérique toujours très touchée par les événements du 11 septembre 2001, un traitement profondément réaliste, angoissant et menaçant. Pour l'aider dans sa tâche, il recrute John Reese (l'impassible Jim Caviezel). Au cours de leur mission, ils vont rencontrer d'autres personnages, les rejoignant dans leur quête d'un monde meilleur, ou moins terrifiant. Joss Carter (Taraji P. Henson) d'abord, Lionel Fusco ensuite (incarné par Kevin Chapman), flic corrompu de la police de New York qui retrouve le droit chemin, Root (irresistible Amy Acker) et Sameen Shaw (Sarah Shahi).


Au cours de leurs missions, ils doivent faire face à plusieurs dangers. Carl Elias (Enrico Colantoni), plus grand parrain du crime de New York, qui va devenir un atout pour l'équipe, Dominic (Winston Duke), chef de gang, Patrick Simmons, membre des HR, groupe de policiers corrompus, mais surtout John Greer (John Nolan) et Samaritain, machine similaire à celle de Finch, dont l'objectif est à l'opposé. Person Of Interest a su brillamment évoluer au cours de ses cinq saisons, passant d'une série aux épisodes indépendants, à l'utra-feuilletonnant. Si elle a gardé ses "cas de la semaine" avec un nouveau numéro par épisode, ils ont su s'imbriquer dans une histoire plus grande, plus ambitieuse.

Witness, épisode 7 de la saison 1. Arrivée de Carl Elias, premier véritable tournant de la série

La série n'a pas encore trouvé son rythme de croisière, le côté procédural est toujours dominant, mais elle introduit ce personnage, qui va prendre une importance considérable dans la série. La Machine sort un nouveau numéro, celui d'un professeur témoin d'un crime mafieux. S'il apparaît logiquement comme une victime en premier lieu, Finch et Reese vont découvrir sa véritable identité, celle de Carl Elias, leader d'une organisation criminelle. Personnage récurrent, il va finir par s'allier à nos héros pour affronter des ennemis communs.

Relevance, épisode 16 de la saison 2 : arrivée de Shaw dans la série

Comme Fusco, Sameen Shew fait partie des personnes que Finch, Reese et la Machine ont sauvé. Partie dans la Marine dans sa jeunesse, elle devient membre d'une organisation secrète de l'armée des Etats-Unis : Intelligence Support Activity. Elle a pour mission d'éliminer toute menace à la sécurité nationale. Evidemment, l'organisation n'existe pas aux yeux du gouvernement et ses objectifs apparaissent comme obscurs. Elle rejoint la "team Machine" après avoir croisé la route de nos héros, et devient l'un des personnages préférés des fans.

The Devil's Share, épisode 10 de la saison 3 : meilleure scène de la série ?

C'est subjectif, mais pour moi, il s'agit de la meilleure scène offerte par Person of Interest. Une introduction incroyable où tension se mêle à émotion et frissons. Sous les paroles de Hurt de Jonnhy Cash, Reese, Shaw et la "team Machine" cherchent à se venger de la mort de Joss Carter, tuée lors de l'épisode précédent. Notre équipe utilise tous les moyens possibles, et n'hésite pas à tuer pour trouver Patrick Simmons, membre des HR et responsable de la mort de leur amie. L'épisode met fin à l'arc HR de la série. 

If Then Else, épisode 11 de la saison 4 : Person Of Interest devient meta / sacrifice de Shaw

Dans cet épisode, Samaritan, équivalent de la Machine, dirigée par John Greer, lance une cyber-attaque sur la Bourse. Nos héros doivent se lancer dans une mission suicide dans laquelle leur chance se survie est faible. La machine veut tout faire pour les aider et lance plusieurs simulations pour trouver le meilleur plan possible pour combattre les agents de Samaritan. If Then Else marque la dernière apparition de Shaw, suite à son sacrifice pour sauver ses amis... Avant son retour attendu dans la saison 5.
  

YHWH, épisode 22 de la saison 4 : La Machine parle à Finch

Dernière scène sélectionnée, celle qui conclut la saison 4 de la série, et peut être l'une des plus émouvante. La musique des Pink Floyd aidant. Nos héros sont face aux agents de Samaritan et n'ont pas d'autre choix que de se plaquer et sauvegarder ce qu'il reste de la Machine, mourante. Elle se met alors à parler à Finch, son créateur, son père. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter