Pierre Ménès absent de la rentrée Canal+ pour "raisons médicales"

TÉLÉ
INQUIÉTUDE - Alors que le Canal Football Club revient en septembre prochain pour une nouvelle année de football, Pierre Ménès ne fera pas partie de la bande des consultants sportifs autour de la table. Le journaliste a indiqué sur Twitter qu'il serait absent de la rentrée de Canal + pour "raisons médicales".

La rentrée sportive se fera sans Pierre Ménès sur Canal +. Le journaliste, qui devait animer sa propre émission chaque vendredi à partir de septembre, vient d'annoncer sur son compte Twitter qu'il ne pourra pas tenir son rôle avant le début de l'année 2017, et qu'il limitera ses apparitions dans le Canal Football Club, pour "raisons médicales". Un "message important" qui inquiète. Chers amies et amis, je me permets de vous adresser un petit mot car il est temps de vous informer que je ne serai pas présent sur les plateaux de Canal + à la rentrée" a-t-il écrit.

Une rentrée retardée pour le journaliste

Et de continuer : "Pour des raisons médicales, je ne suis pas en mesure d'assurer la présentation de ma nouvelle émission hebdomadaire du vendredi soir avant début 2017 et je ne participerai au Canal Football Club que de façon épisodique". Le consultant fan de football tient pourtant à rassurer ses fans et assurer qu'il continuera à commenter l'actualité sportive : "Je vais bien évidemment suivre l'actualité du football comme d'habitude et je vous ferai part sans aucun doute de mes réflexions via les réseaux sociaux. Je souhaite une très belle rentrée à tous mes amis de Canal et j'essaie de revenir au plus vite possible".

Ce n'est pas la première fois que Pierre Ménès évoque des problèmes de santé. Déjà, en août 2015, il avait révélé avoir failli mourir après une hémorragie :  "C'était dans la nuit du 4 au 5 juillet. J'ai perdu plus de deux litres de sang, je me suis évanoui, je suis tombé, et ma mère m'a sauvé la vie en se réveillant en sursaut. Quand je tombe, ça fait un peu de bruit, faut dire… J'ai subi quatre transfusions sanguines, et j'ai eu une assez lente convalescence" avait-il confié. 

À LIRE AUSSI >>  Pierre Ménès raconte comment il a failli mourir

Lire et commenter