"Plus belle la vie" : disparition de la comédienne Corinne Le Poulain

"Plus belle la vie" : disparition de la comédienne Corinne Le Poulain

DirectLCI
TRISTESSE - C'était une figure discrète du théâtre de boulevard et de la télévision française. La comédienne Corinne Le Poulain, qui avait tenu le rôle de Solange dans "Plus belle la vie", est décédée dans la nuit de mardi à l'âge de 66 ans.

Un cancer foudroyant a emporté Corinne Le Poulain, 66 ans, un visage marquant du théâtre et de la télévision ces quarante dernières années. Habituée aux seconds rôles, elle avait fait ses débuts sur les planches en 1967 dans la pièce Quarante carats de Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy. Au fil des décennies, on la verra dans Oscar avec Louis de Funès, dans les années 1970, puis dans Le Dindon de Georges Feydeau, dans les années 1980.

Second rôle dans de nombreuses séries télé

A la télévision, on la verra plusieurs fois dans Au théâtre ce soir mais aussi dans “Splendeurs et misères des courtisanes (1975), mini-série française de Maurice Cazeneuve d’après Honoré de Balzac, et la série Sam et Sally (1978) aux côtés de Georges Descrières. Plus récemment, Corinne Le Poulain était apparue dans des séries policières à succès comme Navarro et Julie Lescaut. Elle a aussi joué un petit rôle récurrent dans Plus belle la vie, celui de Solange Chaumette, la grand-mère de Ninon jouée par Aurélie Vaneck.

Corinne Le Poulain était la nièce de Jean Le Poulain, qui fut administrateur de la Comédie-Française dans les années 1980. Elle avait aussi eu une fille avec Michel Duchaussoy, la comédienne Julia Duchaussoy, actuellement à l’affiche du Tombeur avec Michel Leeb au Théâtre des Nouveautés, à Paris. Jean-Pierre Mocky qui l’avait dirigée en 1994 dans Bonsoir aux côtés de Michel Serrault, a salué “une comédienne de grand talent qui n’a pas eu la chance d’être au premier plan mais qui a fait beaucoup de choses au théâtre et à la télévision”.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter