Pour Laurent Ruquier, "Les Grosses Têtes" représentent "un rêve d'enfant"

Pour Laurent Ruquier, "Les Grosses Têtes" représentent "un rêve d'enfant"

TÉLÉ
DirectLCI
CONFESSIONS - Pourquoi Laurent Ruquier a-t-il quitté Europe 1 ? L'animateur dévoile enfin ses motivations pour rejoindre RTL aux commandes de l'émission "Les Grosses Têtes", qu'il écoute depuis tout petit.

Laurent Ruquier brise le silence. Depuis l'annonce de son départ d'Europe 1 pour RTL, l'animateur était resté discret quant au remplacement de Philippe Bouvard aux commandes des Grosses Têtes. Dans une interview accordée à TV Mag , il a évoqué les raisons qui l'ont amené à quitter les rênes de son émission On va s'gêner. "C'est un rêve d'enfant! Quand j'avais 14 ans, je rentrais du lycée pour écouter Les Grosses Têtes. Et, quand je savais que je serais en retard, je les enregistrais sur une cassette d'une durée de cent vingt minutes, a-t-il révélé. Je crois pouvoir dire que, après Philippe Bouvard, je suis la personne qui connaît le mieux l'histoire des Grosses Têtes. D'ailleurs, ma première émission sur une radio locale du Havre s'appelait Les Bonnes Têtes. Et puis quel animateur aurait refusé cette proposition? Sur la place de Paris, je n'en connais aucun".

L'animateur, qui officie dans On n'est pas couché sur France 2, a aussi expliqué qu'il avait été contacté, l'été dernier, par Christopher Baldelli, le président de RTL. Laurent Ruquier a d'ailleurs avoué avoir été approché par la station en raison de ses très bonnes audiences sur Europe 1. "Mon choix n'est pas contre eux, a-t-il tenu à assurer, alors qu'il a également été approché par RMC. Avec Europe 1, nous nous sommes fait vivre pendant quinze ans, ce qui est le signe d'une grande fidélité. Il arrive à cette station ce qui est arrivé à France Inter il y a quinze ans quand Europe 1 m'a débauché. Europe 1 a été très fair-play. Un peu comme Valérie Trierweiler, qui ne peut pas reprocher à Julie Gayet de lui faire ce qu'elle a fait elle-même à Ségolène Royal".

Dans la droite lignée de Philippe Bouvard

Si Laurent Ruquier est heureux de rejoindre RTL et Les Grosse Têtes, Philippe Bouvard, lui, ne tient toujours pas à rencontrer son successeur. "J'ai pris contact avec son secrétariat pour parler avec lui. Je peux comprendre qu'il n'en ait pas forcément envie pour l'instant. Mais Philippe sait qu'il a toujours été une sorte de maître pour moi", a-t-il regretté, tout en promettant de faire "tout dans le respect de ce qu'il en a fait". Quid de l'avenir des chroniqueurs d'On va s'gêner sur Europe 1 ? Que les auditeurs se rassurent, l'animateur compte bien les convier dans son nouveau studio situé rue François 1er.

"J'aurai besoin de tous ces gens-là. Je n'écarte personne. Je ne me sens pas obligé de rentrer dans une promesse de présence régulière. Au contraire, je vais reprendre la formule que  Philippe Bouvard  a appliquée durant de longues années, à savoir faire tourner autour de la table. Il me reste quelques mois pour y réfléchir, sachant que j'avais, dans On va s'gêner, des anciens des Grosses Têtes, comme Kersauson, Sarraute, Mergault, Geluck, Alonso", a-t-il déclaré. Reste à savoir qui remplacera Laurent Ruquier sur Europe 1. Christophe Dechavanne ou encore Cyril Hanouna seraient dans la course.

Sur le même sujet

Lire et commenter