Pourquoi "The Big Bang Theory" ne nous fait plus du tout rire

Pourquoi "The Big Bang Theory" ne nous fait plus du tout rire

COUP DE GUEULE - "The Big Bang Theory" est l'une des valeurs sûres du petit écran américain et l'une des séries qui enregistre les meilleures audiences, son renouvellement pour deux saisons de plus est donc logique. Pourtant, la comédie est bien moins drôle et tourne en rond depuis quelques années.

La folie The Big Bang Theory n'est pas près de s'achever. Alors que la série cartonne sur le petit écran américain depuis dix ans, deux saisons supplémentaires viennent d'être commandées - de 24 épisodes chacune - ainsi qu'un spin-off centré sur la jeunesse de Sheldon (qui sera incarné par le jeune Iain Armitage, actuellement dans la série Big Little Lies sur HBO et OCS). La comédie qui raconte le quotidien d'un groupe d'amis geeks et scientifiques n'en finit plus de faire le bonheur de sa chaîne CBS  depuis 2007. Pourtant la lassitude nous gagne et les épisodes ne font plus autant rire qu'avant. Pour plusieurs raisons.

Parce que c'est chiant, tout simplement

Depuis quelques saisons, The Big Bang Theory s'est installée dans une routine  plan-plan, se reposant sur les acquis de sa 4ème saison, qui avait su formidablement renouveler la série avec les arrivées de Bernadette (Melissa Rauch) et Amy Farrah Fowler (Mayim Bialik). La série est devenue pantouflarde et les références à la pop-culture dans ses dialogues sont de plus en plus forcées. Tout est trop mécanique et les codes utilisés ne surprennent plus, on peut anticiper les blagues et les rires enregistrés avant même qu'ils arrivent. En gros, on s'emmerde, on ne rit plus et on est pas loin de se faire un petit tricot pour passer le temps.

Parce que les personnages sont des clichés ambulants

Le véritable problème engendré par cette routine, c'est l'absence totale d'évolution des personnages, en dehors de Sheldon, qui parvient à encore nous toucher alors que son côté humain apparaît un peu plus au fil des saisons. Les autres personnages restent les mêmes, bloqués comme un Han Solo dans son bloc de carbonite. On a compris, ils sont geeks, ils aiment la science fiction, se déguiser pour Halloween ou le Comic Con, regarder des séries avec les commentaires audios et collectionnent les figurines, sont socialement inadaptés et timides avec les filles. La série remplie toutes les cases du bingo.

Parce qu'elle est trop classique

Fallait-il que la série sorte de son classicisme en imitant How I Met Your Mother, l'autre comédie marquante des années 2010, et prendre un virage plus dramatique ? Elle n'a pas forcément le terreau pour, et tout n'a pas été réussi dans HIMYM (pour les intimes). Il est peut-être temps pour The Big Bang Theory de prendre fin, malgré tout, 48 nouveaux épisodes vont débarquer au cours des deux prochaines années, de quoi nous décrocher un ou deux sourires. Et c'est seulement parce qu'on aura lu un ou deux tweets drôles sur notre téléphone.

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

EN DIRECT - Quarantaine pour les Français vaccinés au Royaume-uni : "C'est excessif", dénonce Beaune

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, malgré l'argent en aviron

Mort de Jean-François Stévenin : qui sont ses enfants les acteurs Sagamore, Robinson, Salomé et Pierre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.