3 bonnes raisons de regarder "Carol" sur Canal+

DirectLCI
FILM – Parce qu’il y a toujours quelque chose à regarder à la télévision, "La Médiasphère" a sélectionné pour vous le programme du jour. Aujourd'hui, "Carol" à 21 heures sur Canal+.

C'est un film qui a subjugué le public et la critique. Canal+ diffuse "Carol", l'histoire d'une passion naissante dans l'Amérique des années1950 avec deux comédiennes vibrantes. 

  • 1Parce que c’est le portrait complexe d’une femme presque ordinaire

    Dans le New York des années 1950, une jeune employée d’un grand magasin est envoûtée par une cliente distinguée. Si cette dernière, mariée et mère de famille, n'est pas indifférente, la passion naissante des deux femmes va vite se heurter aux conventions. Mélo de facture élégante réalisé par Todd Haynes, "Carol" est un magnifique portrait de femme qui montre une réalité pas si éloignée où l’on ne pouvait pas divorcer sans risquer de perdre la garde de son enfant. C’est ce qui menace Carol, tiraillée entre son amour pour sa petite fille, l’urgence de sa passion et l’horreur absolue du carcan bourgeois dans lequel son époque l’a enfermée.
  • 2Parce que c’est filmé avec grâce

    On doit au réalisateur Todd Haynes des films très arty comme "Loin du Paradis" et "I’m not there", dans lequel Cate Blanchett incarnait Bob Dylan. Dans "Carol", Haynes affûte encore son regard et reconstitue à merveille l’esthétique de l’Amérique des années 50, puritaine mais élégante, avec ses manteaux de fourrure, ses brushings impeccables et ses belles cylindrées.
  • 3Parce que Rooney Mara y vole la vedette à Cate Blanchett

    Cate Blanchett venait de rafler toutes les récompenses possibles pour son rôle dans "Blue Jasmine" de Woody Allen. Dans "Carol", bien qu’elle excelle dans le rôle-titre de cette femme solitaire, prisonnière d’un mariage malheureux, c’est Rooney Mara qui concentre tous les regards. Avec son gentil minois et son regard innocent, Therese Belivet dégage bien plus de complexité que prévu. Ce rôle a d’ailleurs valu à Rooney Mara le prix d’interprétation féminine à Cannes en 2015.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter