Jérémie Renier : "Les fils de Claude François craignaient qu’on le présente comme un monstre"

TÉLÉ
DirectLCI
INTERVIEW – C’est le rôle le plus fort de sa carrière. Dans "Cloclo", rediffusé lundi 9 juillet sur TMC, l’acteur belge Jérémie Renier incarne Claude François avec une vérité troublante.

40 ans après sa mort, les hommages à Claude François se multiplient. TMC rediffuse ce lundi soir "Cloclo", le formidable biopic de Florent-Emilio Siri, sorti en 2012. Avec dans le rôle principal un Jérémie Renier bluffant que nous avions rencontré à la sortie du film. Flashback…

LCI : A quel point êtes-vous devenu Claude François en tournant ce film ?

Jérémie Renier : J’ai eu à un moment le fantasme de basculer, de m’oublier totalement pour n’être plus "que" le personnage. Que je me regarde dans la glace un matin et que je me dise… C’est Claude François. Sauf que ce n’est pas possible. Même avec un maquillage fantastique, je restais Jérémie Renier ! Heureusement, d’ailleurs. Parce que le boulot d’acteur, c’est de glisser une part de soi pour donner de l’humanité à un personnage.

LCI : Que fallait-il éviter pour ne pas être un sosie de plus ?

Jérémie Renier : Comme c’était un personnage haut en couleur, qui se caricature presque lui-même, il fallait être vigilant. Dans l’interprétation, mais aussi dans son look. Par exemple on a essayé certaines coupes de cheveux qui faisaient too much sur mon crâne (sourire).

LCI : Les fils de Claude François ont-ils été une aide, un frein ?

Jérémie Renier : Ils avaient des craintes. Ils se demandaient si on n’allait pas le présenter comme un monstre. Très vite, ils ont compris que si on devait raconter leur père, il fallait le faire dans toute sa largeur. Dans ses côtés noirs, comme dans les bons. Alors qu’une vision édulcorée, un portrait de fan l’aurait desservi.

LCI : Son côté maniaque fait-il écho à votre façon de travailler ?

Jérémie Renier : Sa constante remise en question, son exigence, me parlent. Je suis quelqu’un qui se juge beaucoup. Je travaille dur mais je me dis toujours que je peux faire mieux. Sur ce film, je savais que j’étais attendu au tournant. Mais ça ne m’a pas "bouffé", non. Au contraire, c’était grisant.

LCI : Votre chanson préférée de Cloclo ?

Jérémie Renier : "Je sais". Parce qu’elle m’aidait à ressentir le mal-être, la tristesse de Claude François.

>> "Cloclo" de Florent-Emilio Siri. Avec Jérémie Renier, Benoît Magimel, Ana Girardot. Ce soir à 21h sur TMC

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter