Actrice dans "Capitaine Marleau", Laura Smet vient de faire ses premiers pas de réalisatrice

ZOOM - Si l’héritage de son père continue de déclencher les passions, Laura Smet poursuit sa route. La comédienne, qu’on a vu mardi soir dans "Capitaine Marleau" sur France 3, vient de tourner son premier court-métrage derrière la caméra. Au casting : sa mère, Nathalie Baye.

Ses avocats parlent. Mais pas elle. En pleine tempête judiciaire et médiatique autour de l’héritage de son père, Johnny Hallyday, Laura Smet était ce mardi soir dans "Capitaine Marleau", la série policière à succès de France 3. Dans cet épisode, intitulé "Sang et Lumière", la comédienne incarne Lucie Verterac, la fille d’un restaurateur de Dordogne dont la compagne a disparu. En froid avec cette dernière, la jeune femme est soupçonnée et placée en garde à vue par l’iconoclaste héroïne, interprétée par Corinne Masiero.


C’est en juin dernier que Laura Smet a tourné dans ce nouveau volet de "Capitaine Marleau", sous la direction de la réalisatrice Josée Dayan. Un second rôle qui ne devrait pas passer inaperçu puisque chaque épisode de la série, crée par la romancière Elsa Marpeau, est suivie par 6 millions de téléspectateurs en moyenne. C'est, par ailleurs, son premier rôle à la télé depuis "Dix pour cent", la série de France 2, dans laquelle elle donnait la réplique à sa mère Nathalie Baye en 2015.

Ensemble, elles étaient également au générique du film de Xavier Beauvois, "Les Gardiennes", sorti le 6 décembre dernier, au lendemain de la mort de Johnny Hallyday. C’est son dernier rôle, à ce jour. Mais seulement une étape dans sa carrière au cinéma. Car après une apparition remarquée sur la scène des César, où elle a remis le trophée de la meilleure actrice dans un second rôle à Sara Giraudeau, la fille du rockeur, 32 ans, vient de faire ses premiers  pas de réalisatrice avec un court-métrage interprété par le jeune comédien Fabien Ducommun et… Nathalie Baye, encore elle.

On sait peu de choses du scénario sinon qu’il serait tiré de faits réels, mettant en scène une mère et son fils.  La jeune femme en a partagé la conception sur les réseaux sociaux, des prises de vue au montage. Il y a quelques jours, elle a même annoncé, vidéo à l’appui, qu’elle l’avait tourné sous l’égide de Frégate Production, une société qu’elle a créée.

Dans une interview accordée à "Vogue", en octobre dernier, Laura Smet donnait quelques indications sur le style de mise en scène qu’elle affectionne. "J’aime les plans, j’aime l’esthétisme, je suis une grande fan de Sofia Coppola, je vois des cadres partout", expliquait-elle. "Diriger quand on est actrice, c’est formidable. C’est une autoroute, une vraie expérience de vie." Le début d’une nouvelle carrière ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Succession de Johnny Hallyday : le grand déballage

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter