"Jacqueline Sauvage" : le téléfilm avec Muriel Robin ovationné au Festival de la fiction de La Rochelle

DirectLCI
RÉACTIONS - Présenté à la presse et au public jeudi 13 septembre, le téléfilm "Jacqueline Sauvage : c'était lui ou moi" réalisé par Yves Rénier a été longuement applaudi à l'issue de sa projection. Il sera diffusé le 1er octobre sur TF1.

Il n'a pas fallu bien longtemps aux spectateurs pour se lever de leurs chaises. L'équipe de "Jacqueline Sauvage : c'était lui ou moi" a été chaleureusement ovationnée, jeudi 13 septembre, à l'issue de la projection du téléfilm au Festival de fiction de La Rochelle. La salle était comble pour découvrir la manière dont Yves Rénier a porté à l'écran l'une des affaires criminelles les plus marquantes de ces dernières années en France. Muriel Robin y incarne cette mère de famille condamnée pour avoir tué son mari violent de trois coups de fusil dans le dos, avant d'être graciée par le président François Hollande en 2016.

Muriel Robin "époustouflante" et "fabuleuse"

Habituée à évoluer dans le registre comique, l'humoriste a surpris, ému et séduit le public de La Rochelle. Et ce dès la scène d'ouverture, dans laquelle Jacqueline Sauvage abat son époux, joué par Olivier Marchal. "Un silence de plomb s'est installé dès le début dans la salle, qui a été très attentive pendant toute la projection", nous explique un spectateur présent qui raconte avoir "versé une larme". Il souligne "la prestation extraordinaire" de Muriel Robin ainsi que "l'impressionnant travail de maquillage". Les réactions postées sur les réseaux sociaux vont dans le même sens, louant l'interprétation de Muriel Robin, qualifiée d'"époustouflante" et de "fabuleuse" par certains internautes. 

Sur scène avant la projection, Muriel Robin a tenu à rappeler que "la star de ce film évidemment, c'est le sujet". "On est tous, toutes touchés par ces femmes. Elles sont 150 à mourir tous les ans sous les coups de leurs maris", a-t-elle souligné. "Ce n'est pas un biopic. Nous avions l'obligation de réussir au nom de toutes ces femmes qui subissent et meurent de ces violences conjugales", a-t-elle répété lors d'un point presse vendredi. Rendez-vous est donné le 1er octobre sur TF1.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter