"L’épreuve d'amour" sur France 2 : Fred Testot, ou l'itinéraire d'un acteur en tous genres

"L’épreuve d'amour" sur France 2 : Fred Testot, ou l'itinéraire d'un acteur en tous genres

TÉLÉ
DirectLCI
ZOOM - Fred Testot incarne Paul, un père de famille transgenre dans L’épreuve d'amour, une fiction diffusée ce soir sur France 2. Une nouvelle illustration du talent hors norme de l’ancien camarade de jeu d’Omar Sy.

On l’a oublié un peu vite. Lorsque le "SAV des émissions" de Canal + ferme ses portes, à l’été 2012, la France n’a d’yeux que pour Omar Sy, propulsé sur le devant de la scène grâce au triomphe historique d’Intouchables. Pourtant son camarade Fred Testot ne l’a pas attendu pour entamer une carrière sur grand écran. Mais s’il a tenu la vedette d’une poignée de comédies honorables (Au bistrot du coin, Itinéraire bis) et décroché quelques seconds rôles de choix (La guerre des boutons, Sur la piste du Marsupilami), il devra revenir à la télé pour enfin rencontrer un personnage à la hauteur de son talent. 


Nous sommes en 2014 et le réalisateur Claude-Michel Rome lui propose de donner la réplique à Odile Vuillemin dans L’Emprise, l’adaptation de l’autobiographie d’Alexandra Lange, acquittée du meurtre de son mari violent, en 2009. Ce drame, qui aborde le sujet encore sous-estimé des violences conjugales, va réaliser un véritable carton, avec plus de 8,5 millions de téléspectateurs sur TF1 (33% de part d’audience). Et modifier pour de bon l’image de gentil rigolo d’un comédien discret, trop longtemps dans l’ombre de son ancien "collègue".

En vidéo

"L'Emprise", le téléfilm d'un fait divers devenu un fait de société

"Pour ceux qui me connaissent, ce film est un double choc", confiait Fred Testot à l’époque dans un entretien à l’AFP, conscient d'avoir pris un risque sans doute salutaire pour sa carrière. "C'est évidemment un rôle à contre-emploi, ce n'est pas drôle du tout, au contraire. En fait, c'est l'horreur mais j'ai eu envie de le tenter ", ajoutait le comédien qui s’était par ailleurs senti investi "d’une mission d’utilité publique" en acceptant le projet. "Si cela peut sauver ne serait-ce qu'une vie, cela n'aura pas servi à rien." 


Dès lors, Fred Testot ne va plus hésiter à brouiller les pistes. En 2015, il donne la réplique à la jeune Zita Hanrot dans Rose et le soldat, un drame historique diffusé sur France 2 et s’offre l’année suivante un caméo dans la comédie déjantée Pattaya de Franck Gastambide qui triomphe au box-office. Fin août 207, il est le flic et fils tourmenté de la serial killer incarnée par Carole Bouquet dans La Mante, minisérie suivie par plus de 5 millions de téléspectateurs en moyenne sur TF1. En parallèle il est remonté sur scène avec one man show intitulé Presque Seul

En vidéo

Fred Testot dans "La Mante", l'interview

"C'est une aventure sans filet, une sorte de redémarrage à zéro. J'avais envie de monter mon vrai moi", confiait-il en septembre dernier sur Europe 1. Reste qu’on sait peu de choses du "vrai Fred Testot". La presse people fait courir la rumeur de son homosexualité ? Ce papa d’une petite fille, née en 2013, s’en cogne royalement. "Les  gens croient ce qu’ils veulent ", expliquait-il au printemps dernier dans Paris Match. "Ma famille, mes amis s’en foutent aussi bien sûr. Mais ça me plait de parler de ça sur scène parce que je m’amuse beaucoup des étiquettes."


On ne sera donc pas surpris qu’il ait accepté le rôle principal de L’Epreuve d'amour, le téléfilm diffusé ce mercredi soir sur France 2. Celui de Paul, un père de famille qui révèle aux siens sa volonté de devenir une femme. Comme L’Emprise à l’époque, cette fiction réalisée par Arnaud Selignac vient mettre en lumière un sujet sensible. D’après la Haute autorité de santé, entre 1300 et 6700 personnes souffrent en France du trouble d’identité appelé "dysphorie de genre". Lorsqu’elles font leur coming-out, plus de la moitié souhaitent changer de sexe.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter