"Good Doctor" : pourquoi Freddie Highmore avait d'abord dit non

DirectLCI
COULISSES - Ex-enfant star, Freddie Highmore est irrésistible dans "Good Doctor", la nouvelle série médicale de TF1, dont les 5e et 6e épisodes sont diffusés ce mardi soir. Reste que le jeune comédien britannique a d’abord dit non au producteur David Shore avant d’accepter le rôle de Shaun Murphy. Explications.

Sans lui, "Good Doctor" ne serait pas la même série. Après l'avoir découvert mardi 28 août à l'occasion du lancement du programme, les téléspectateurs de TF1 vont retrouver ce soir l'irrésistible Freddie Highmore dans le rôle du Dr Shaun Murphy, un jeune chirurgien autiste qui tente se faire une place au sein d’un hôpital prestigieux en Californie. Le visage juvénile de ce comédien britannique de 26 ans vous dit quelque chose ? Normal ! 

Depuis "Neverland" de Marc Foster (2004) et "Charlie et la chocolaterie" de Tim Burton (2005), deux films dans lequel il avait Johnny Depp pour partenaire, le Londonien enchaîne les rôles marquants. Au cinéma, il a notamment été le héros de "Arthur et les Minimoys", la trilogie fantastique de Luc Besson. Celui de "August Rush", le drame musical où il donnait la réplique au regretté Robin Williams. Mais aussi le visage humain d’"Astro Boy", le film inspiré du célèbre manga.

Trois jours pour préparer le rôle

On lui donnerait le Bon Dieu sans confession ? Les producteurs de la série "Bates Motel", inspirée par le classique "Psychose" d’Alfred Hitchcock, vont avoir l’idée géniale de lui confier le rôle du jeune Norman Bates, le personnage crée sur  grand écran par Anthony Perkins. D’ado craintif à pur psychopathe, torturé par sa relation ambiguë avec sa mère incarnée par Vera Farmiga, il élargit sa palette durant cinq saisons dont il ressort épuisé, début 2017. 


Si bien que lorsque David Shore, le créateur de "Dr House", vient lui proposer de tourner le pilote de sa nouvelle série médicale, inspirée d’un succès sud-coréen, son premier réflexe est de dire non. Et pour cause : trois petits jours seulement séparent le tournage du dernier épisode de "Bates Motel" de celui du premier épisode de "Good Doctor" !

C’est vraiment en parlant avec David Shore que j’ai été convaincu que ce serait un projet merveilleuxFreddie Highmore

"Lorsqu’on vient de terminer une série qui a duré cinq saisons, on est au conscient de l’engagement que ça nécessite", confiait l’an dernier Freddie Highmore au magazine "Adweek". "Si bien qu’il faut choisir sagement ce qu’on va faire ensuite, au risque de se retrouver sur quelque chose qu’on n’a pas envie de faire pendant des années et des années. Je crois que j’avais juste besoin de rentrer chez moi et de me poser (…) Mais c’est vraiment en parlant avec David Shore que j’ai été convaincu que ce serait un projet merveilleux dont j’aimerais faire partie."


Vu le succès de la première saison de "Good Doctor", Freddie Highmore a eu bien raison de changer d'avis. Après un démarrage record pour ABC à l’automne dernier, la série a été suivie par plus de 16 millions de téléspectateurs en moyenne – replays inclus. Si le côté "feel good" de cette fiction très grand public a fait grincer quelques dents, la performance du comédien fait l’unanimité. 


Elle lui a d'ailleurs valu une nomination aux Golden Globes, en janvier dernier. Il faut dire que dès les premières minutes du premier épisode, diffusé ce mardi soir sur TF1, Freddie Highmore entre dans la peau de Shaun avec une douceur, une sensibilité, une touche de fantaisie dont peu de ses confrères américains auraient été capables.

Shaun ne parle pas uniquement aux gens concernés par l’autisme mais à tous ceux qui se sentent différents ou marginalisésFreddie Highmore

Si les séries médicales prolifèrent sur les écrans, aux Etats-Unis et ailleurs, "Good Doctor" doit son originalité à son optique résolument optimiste, symbolisée par ce héros surdoué qui surmonte les préjugés et les moqueries de ses collègues avec un humour à froid qui détonne.


"Shaun ne parle pas uniquement aux gens concernés par l’autisme", explique le comédien à Deadline, "mais à tous ceux qui se sentent différents ou marginalisés par la société ou qui n’ont pas eu la chance de prouver ce qu’ils valent pour une raison ou une autre."

Il a écrit le premier épisode de la saison 2

Précoce, Freddie Highmore a fait ses débuts d’acteur à l’âge de 7 ans à la télé britannique. Le showbiz n’a pas de secret pour lui puisqu’il est le fils du comédien Edward Highmore et de Sue Latimer, la célèbre agent en charge de la carrière de son compatriote Daniel Radcliffe, alias Harry Potter.


Désormais star du petit écran aux Etats-Unis, il ne devrait pas quitter la blouse de Shaun de sitôt. Il a entamé cet été le tournage de la saison 2, dont la diffusion débutera le 24 septembre prochain sur ABC. Hyper-impliqué, il a écrit lui-même le premier épisode. Et devrait réaliser l’un des suivants dans les mois qui viennent.


>> "Good Doctor", saison 1. Episode 5 et 6. Ce mardi soir à 21h sur TF1

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter