"Questions pour un champion" : Julien Lepers sera encore aux manettes du jeu en janvier... et après ?

"Questions pour un champion" : Julien Lepers sera encore aux manettes du jeu en janvier... et après ?

DirectLCI
SOULAGEMENT - La directrice des programmes de France 3 confirme que Julien Lepers sera bien aux manettes de '"Questions pour un champion" en janvier prochain.

Viré, pas viré ? Partira, partira pas ? Ce sont les questions que se posent les fans de Julien Lepers depuis hier, lorsque le magazine Téléstar a annoncé son éviction de l'émission "Questions pour un Champion". S'en est suivi un tsunami de réactions, que la chaine France 3 a eu le plus grand mal à contenir. Ce mardi, c'est chez nos confrères d' Ozap que la directrice des programmes, Dana Hastier a répondu à cette information. 

"Tout changement sur le bloc de jeu de France 3 (...) n'est pas d'actualité"

Interrogée au sujet de la mise à l'écart de Julien Lepers, elle a affirmé qu'il y a "une confusion". "Tout changement sur le bloc jeu de France 3, du lundi au vendredi, n'est pas d'actualité. On a lancé des castings car on a commandé deux pilotes pour de nouveaux jeux pour le week-end. On a rencontré pas mal de gens. On veut ajouter de nouveaux formats et non pas retirer ceux qui existent déjà", dit-elle en réaffirmant que Julien Lepers sera encore à l'antenne, en janvier. "Il n'y a pas de problème", conclue-t-elle.

À LIRE AUSSI >> Quel animateur pour remplacer Julien Lepers ? 

Les fans de l'animateur peuvent donc souffler. Julien Lepers sera toujours à l'antenne, en janvier prochain. D'ailleurs, ce dernier est en "discussions" pour "des projets futurs" avec la chaine, selon lui. Gardera-t-il Questions pour un Champion, une nouvelle saison ou abandonnera-t-il la présentation du jeu pour un autre projet, c'est toute la question.

Pour l'heure, France 3 comme France Télévisions n'ont pas souhaité commenter ni démentir les informations de TéléStar, France 3 indiquant seulement que Julien Lepers sera à l'antenne dans "Questions pour un champion" (QPUC) en janvier. Quant à Fremantle, la société qui produit l'émission phare des débuts de soirée de France 3, elle n'avait pas connaissance de cette information, a indiqué lundi un porte-parole à l'AFP.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter