Qui est Jason Ralph ("The Magicians"), la star montante du petit écran américain ?

Qui est Jason Ralph ("The Magicians"), la star montante du petit écran américain ?

TÉLÉ
DirectLCI
PORTRAIT - Jason Ralph est l'un des acteurs qui monte dans l'univers des séries américaines, une star en devenir qui incarne le personnage de Quentin dans "The Magicians", la première saison débarque ce mardi 4 octobre sur SyFy France, et la saison 2 est en cours de tournage. LCI l'a interviewé et vous propose son portrait.

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais Jason Ralph est pourtant l'un des figures récurrentes de l'univers des séries depuis quelques années. Des apparitions dans Gossip Girl, Blue Bloods, Unforgettable ou encore Looking, avant d'obtenir des rôles plus importants dans Aquarius, Manhattan ou Madam Secretary. Mais depuis l'année dernière, il est le héros de The Magicians - qui débarque en France ce mardi 4 octobre sur SyFy - une série fantastique sur, comme son nom l'indique, de jeunes magiciens et magiciennes devant affronter une force maléfique. Mais qui est vraiment Jason Ralph ? LCI a eu l'occasion de s'entretenir avec lui, afin d'évoquer sa carrière, le théâtre, ses aspirations et son engagement politique et social. Portrait.

Il est devenu acteur parce que sa mère n'aimait pas ses amis

Quand il s'agit de trouver des inspirations pour une carrière rêvée, de nombreux acteurs et actrices en herbe prennent exemple sur ceux et celles qu'ils/elles voient à l'écran, dans un film ou une série, pour Jason Ralph, sa volonté de devenir acteur s'est matérialisé différemment. "Je ne suis pas devenu acteur parce que je regardais des films ou étais fasciné par les acteurs que je voyais à l’écran. C’est vraiment venu quand j’étais au lycée, et que j’ai eu l’opportunité de jouer, de faire du théâtre là bas. Ma passion pour le jeu est véritablement venu de ça, de pouvoir le faire moi-même, plus que le fait de regarder d’autres acteurs" nous raconte-t-il. 


Mais s'il a fait autant de théâtre au lycée, ce n'est pas de sa propre volonté mais parce que sa mère avait un plan derrière la tête : "j’ai découvert après le lycée que ma mère a fait en sorte que je joue dans toutes les pièces de théâtre. La raison ? J’étais un enfant punk rock gothique, et j’avais de nombreux amis que ma mère n’aimait pas. Et elle voulait que je m’en éloigne. Elle est donc venue au lycée voir le prof de théâtre pour lui demander de me mettre dans toutes les pièces. Ma carrière a donc débuté grâce à ce stratagème de ma mère. Et j’ai de la chance que ça ait marché ! (rires)".

Il a débuté sa carrière avec Peter Pan

Si Jason Ralph apparaît dans de nombreuses séries, il est avant tout un homme de théâtre, et il a débuté sa carrière à Broadway avec un rôle de rêve : celui de Peter Pan, dans la pièce Peter & the Starcatcher. Il raconte : "c'était l’un des plus beaux moments de ma vie. J’ai débuté comme doublure, pour ensuite prendre la relève pour le rôle de Peter. Roger Rees, le metteur en scène, était une véritable inspiration pour moi, il m’a donné la liberté de véritablement m’emparer de la pièce et du personnage. Et ce n’est pas forcément une évidence pour tous, c’est un véritable cadeau qu’il m’a fait, et qui m’a permis d’explorer le personnage à ma manière. Et jouer Peter Pan est un rêve qui devient réalité. C’est une pièce sur ses origines et sur comment il devient ce personnage si iconique qu’on connaît tous.  Ça  me manque terriblement de ne plus le jouer".


Véritable amoureux du théâtre, il a créé sa propre compagnie : Strangemen & Co. "J’ai créé cette société avant d’avoir ce rôle de Peter, mais elle influe beaucoup sur le travail qu’on fait. Peter & the Starcatcher est une pièce très physique par exemple, et nous avons créé The Woodsmen, une pièce sur les origines de Tin Man du Magicien d’Oz. Il y a très peu de dialogues, mais de la danse, des marionnettes et des chansons.  Ça  a commencé comme un défi pour nous même, celui de raconter une histoire complexe sans un mot, montrer comment ces personnages évoluent, changent. Et ça a fonctionné, et The Woodsman a aidé Strangemen & Co à se faire connaître. Nous étendons notre activité maintenant, nous avons 3 ou 4 pièces en cours. C’est un moment excitant pour nous, et notamment grâce à New York, qui est une ville tellement ouverte et accueillante pour les artistes de théâtre. Je suis fier de ce que nous faisons".

Le choix de ses rôles, loin des héros conventionnels

Dans The Magicians, Jason Ralph incarne Quentin, un jeune homme coincé entre deux mondes, ceux de l'enfance et de l'adulte. Un genre de rôle qu'il aime capturer : "Ce qui m’a attiré chez lui, c’est que c’est un personnage différent, il est atypique. Les héros qui ne cherchent qu’à faire le bien, altruistes, qui n’a pas de leçon à recevoir, ça ne m’intéresse pas, ils sont trop unidimensionnels. Quentin lui, cherche toujours à se remettre en question, il est maladroit, et il évolue, il doit passer par une transformation pour devenir celui qu’il veut être. Donc j’ai envie de dire que je suis vraiment attiré par le parcours plein d'obstacles que doit traverser un personnage. Un voyage vers l’inattendu. J’ai toujours été attiré par le Henri V de Shakespeare par exemple, et j’ai vraiment envie de l’incarner. Faire les deux parties de Henry IV, puis Henry V. Donc je ne sais pas si un théâtre est intéressé, mais ce serait vraiment super, un jour (rire)".


Et de continuer : "je me rends compte au cours de cette interview qu’il y a beaucoup de points communs entre les personnages que j’incarne. Peter, Quentin ou Sébastien (dans le film Those People) sont très égoïstes, ils ne sont pas capables de voir au delà de leur personne. Il ont une vision de la vie très immature et leurs actions ont des répercussions sur les gens qui leur sont proches. Dans Those People par exemple, c'est cette histoire d' immaturité qui gâche une grande amitié. Je n’ai pas peur de jouer des personnages qu’on aime pas, peut-être est-ce pour ça qu’on me propose ces rôles. J’adore stimuler, provoquer le public en ce sens, et leur faire réfléchir sur ce qu’est le personnage qu’ils regardent. Des personnages qui sont plus complexes qu’ils en ont l’air au départ".

Un acteur engagé pour les bonnes causes

Sur Twitter , Jason Ralph n'hésite pas à afficher ses convictions, qu'elles soient politiques, sociales ou environnementales. Il s'était récemment lancé dans la campagne Broadway Sleep Out pour l'agence Covenant House, qui aide les jeunes sans domicile fixe a trouver un toit. Le but est simple : "passer une nuit dehors pour que ces jeunes n'aient pas à le faire".  "Ce que vivent ces enfants dans leur jeune vie est difficile à comprendre est injuste. D'avoir le privilège de les aider est un honneur, et avec votre aide on peut faire une véritable différence pour la vie de ces jeunes".


Pour lui, cet engagement est important " parce que c’est le monde dans lequel on vit. Les personnages qu’on joue par exemple peuvent avoir un impact important et notamment sur la représentation de certaines communautés. On vit dans un monde saturé par l’information, c’est impossible de ne pas être au courant de toutes les choses horribles qui se passent, et en tant que personne consciente, comment les ignorer ? Ce n’est pas possible. C’est difficile de se concentrer sur quelque chose pour changer les choses, sans être angoissé pour tout ce qui arrive. Je lutte pour être constamment mieux éduqué sur de nombreux problèmes, et être capable d’avoir des conversations intelligentes et justes. C’est la chose la plus importante, qu’on utilise toutes plateformes auxquelles on a accès pour faire bouger les choses, même avec de simples mots, sur des sujets qui nous semblent importants".

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter