"Scream" : Faut-il regarder la série adaptée de la saga culte ?

"Scream" : Faut-il regarder la série adaptée de la saga culte ?

TÉLÉ
DirectLCI
FRISSONS - "Scream, la série" débarque ce jeudi 1er octobre sur Netflix en France, seulement quelques semaines après sa diffusion sur MTV aux Etats-Unis. Fait-elle honneur à la saga culte de Wes Craven ? Metronews vous dit s'il faut, ou pas, regarder cette adaptation.

Netflix vient d'annoncer l'arrivée de la série Scream sur sa plateforme française, un mois tout juste après la diffusion du dixième et dernier épisode de la première saison sur MTV aux Etats-Unis. Adapatée de la quadrilogie imaginée par Wes Craven, elle suit un groupe d'adolescents pourchassé par un tueur en série. Un meurtrier masqué qui sème la terreur dans la petite ville de Lakewood. Le cauchemar commence pour Emma et ses amis, alors que des secrets passés refont surface.

Exit Neeve Campbell, Courteney Cox et David Arquette, les héros de la saga cinématographique ne sont pas de la partie et laissent leur place à de jeunes acteurs inconnus. Scream, la série, est-elle à la hauteur des films ? Fait-elle honneur à l'atmosphère si particulière de l'univers inventé par Wes Craven ? Pas tout à fait, Metronews vous dit pourquoi.

EN SAVOIR + >> VIDEO - Scream : Découvrez les 8 premières minutes de la série de MTV

OUI, parce que l'aspect méta de Scream est bien présent dans la série, notamment via le personnage de Noah (John Karna). Les films d'horreur font partie de son quotidien et il connaît toutes les règles en matière de survie. Un rôle qu'on pourrait rapproche de celui de Randy (Jamie Kennedy) dans les trois premiers films de la saga. La série trouve également écho dans le quatrième film à travers l'usage des nouvelles technologies, comme en témoigne la scène d'ouverture où la première victime est espionnée via sa web cam.

NON, parce que malheureusement, on ne retrouve pas ce qui faisait le charme de la saga cinématographique. Premier point: le masque n'est plus celui inspiré par le Cri de Munch, mais un tout nouveau confectionné pour les besoins de la série. Les repères des fans sont un peu ébranlés par ce changement, et les nouvelles méthodes du tueur n'arrangent pas les choses. Dans les films, on se souvient d'un meurtrier maladroit, endurant et à la limite du burlesque. Dans la série, oubliez ça, il n'est pas question de poursuites ou de cascades.

ET AUSSI >> "Scream", la série : découvrez le terrifiant nouveau masque du tueur

OUI, parce que les fans peuvent rendre hommage à Wes Craven, décédé le 30 août dernier, en visionnant les 10 épisodes de la première saison sur Netflix, à la suite de la trilogie, également disponible sur la plateforme française. Si le casting d'origine n'est pas présent, et n'existe pas dans la réalité de la série, les nouveaux personnages apportent de la nouveauté et nous embarquent avec intérêt dans cette nouvelle histoire macabre et sanglante. 

NON, parce que cette première saison de la série Scream n'est pas tellement passionnante. Lorgnant plus du côté de Pretty Little Liars que des films, elle se perd dans les différentes pistes qu'elle lance. Chaque personnage cache un secret et ces petites intrigues n'ont pas grand intérêt et plomb plus qu'autre chose les épisodes. Enfin, et c'est le plus malheureux, l'identité du tueur en série devient rapidement une évidence.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter