Séries télé : êtes-vous adepte du "binge-watching" ?

TÉLÉ

ADDICTS – Si vous regardez régulièrement trois épisodes de votre série préférée, vous êtes peut-être sans le savoir un adepte du "binge-watching". Explications.

Vous avez sans doute déjà entendu parler du "binge-drinking", cette pratique dangereuse qui consiste à boire de l'alcool jusqu'à l'écœurement, dans un laps de temps très court. Le phénomène existe également, à un degré certes moins grave, en matière de consommation de séries télé. D'après une étude commandée par la société TiVO, qui commercialise le boitier numérique qui permet aux téléspectateurs américains d'enregistrer leurs programmes préférés, le "binge-watching" commence dès lors qu'on regarde trois épisodes d'une série à la suite.

Dans cette étude, conduite auprès de 30 000 abonnés à TiVO, on apprend que 91% des répondants sont adeptes du binge-watching. 40% affirment même qu'ils se sont "gavés" de leur série fétiche dans la semaine écoulée. La plus propice à cette addiction dernier cri ? Breaking Bad, pour 35% des répondants. Suivent House of Cards (29%), Game of Thrones (25%), The Walking Dead (24%), Downton Abbey (23%), Star Trek (20%), Homeland (19%), Mad Men (18%), Doctor Who (18%) et NCIS (14%).

Une pratique de plus en plus courante et acceptée

Une autre enquête, conduite à l'automne dernier à la demande de la plateforme Netflix, montrait que le binge-watching était une pratique courante pour 61% de ses abonnés. Parmi ceux qui "consomment" une série dans son intégralité dans les 30 jours consécutifs à sa mise en ligne, 25% le font en l'espace de... deux jours. De vrais addicts, donc. Si en avril 2013, 53% des répondants jugeaient ce comportement "socialement inacceptable", ils n'étaient plus que 33% à l'automne dernier.

L'étude conduite par TiVO distingue une sous-catégorie du "binge-watching" : le "super-bingeing". Elle comprend les téléspectateurs qui regardent une série entière, quel que soit le nombre de séries et d'épisodes, en l'espace de quelques jours. 75% des répondants affirment y avoir déjà cédé. Et 29% d'entre eux expliquent qu'ils attendent la fin de la diffusion d'une saison complète pour l'engloutir d'un seul coup. Dingue.

Et vous, êtes-vous adepte du binge-watching ? Trouvez-vous ce comportement socialement inacceptable ? Et pour quelle série êtes-vous prêt à vous enferme des heures devant votre écran de télé, ou d'ordinateur ?

Sur le même sujet

Lire et commenter