"Sherlock" : fuite du dernier épisode en Russie, une erreur ?

"Sherlock" : fuite du dernier épisode en Russie, une erreur ?

TÉLÉ
DirectLCI
PIRATAGE - La chaîne russe Channel One devait diffuser "The Final Problem", le dernier épisode de la saison 4 de Sherlock, quelques minutes après la BBC en Angleterre. Malheureusement, une version pirate doublée en russe s'est retrouvée sur internet. Erreur ou acte politique ?

Le 15 janvier dernier, la BBC diffusait "The Final Problem", le troisième et dernier épisode de la saison 4 de Sherlock, très attendu par les fans après le terrible cliffhanger à la fin de "The Lying Detective". Les téléspectateurs russes ont la chance de pouvoir regarder ces épisodes au même moment que les Anglais, grâce à la chaîne Channel One, qui propose la série en simultané. 24h avant, une version pirate doublée en russe a cependant a été mise en ligne, et certains fans ont eu le malheur de se faire spoiler sur les réseaux sociaux. 


Sur Twitter, Sue Vertue, productrice de la série britannique, a demandé aux fans d'être prudents et d'éviter les éléments révélés et les photos qui tourne sur internet, en attendant la diffusion de l'épisode : "La version russe de l’épisode de Sherlock “The Final Problem” a été illégalement mis en ligne. S’il vous plaît, ne le partagez pas. Vous vous en sortiez si bien jusqu’ici, sans spoiler. Il est bientôt là."

Un message partagé par le compte officiel de la série : "Nous savons que le troisième épisode de Sherlock a été mis en ligne illégalement. Si vous tombez dessus, s'il vous plaît ne le partagez pas. #PasDeSpoilers."

Un simple piratage comme on en a vu d'autres, avec Game of Thrones notamment ? Le doute est permis. Selon une source de la BBC interrogée par le Telegraph, il s'agirait "plus que d'un accident", ajoutant : "Nous avons augmenté tous les dispositifs de sécurité, et c'est pourquoi de telles choses sont si surprenantes.". Toujours selon le site britannique, la décision, d'étendre la production de programme anglais de la BBC en russe a agacé le Kremelin, qui a "menacé l'entreprise de représailles". Une enquête a été ouverte par la BBC. Une affaire que Sherlock Holmes n'aurait pas rechigner à résoudre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter