"Sherlock", saison 3, épisode 1 : les Britanniques lui font un triomphe

"Sherlock", saison 3, épisode 1 : les Britanniques lui font un triomphe

DirectLCI
SERIE – La BBC a diffusé mercredi le premier des trois épisodes de la 3e saison de "Sherlock", avec toujours Benedict Cumberbatch et Martin Freeman. Résultat : une audience historique.

Qui a dit que Sherlock Holmes était démodé ? Sûrement pas les téléspectateurs britanniques, ravis de retrouver leur héros préféré, mercredi soir. Diffusé en prime time sur la BBC One , le premier épisode de la saison 3 de Sherlock, intitulé "The Empty Hearse", a réuni par moins de 9,2 millions de curieux, soit près de 34% de parts d’audiences, presque un record pour cette réactualisation des enquêtes du héros de Conan Doyle, depuis la première saison, en 2010. Le dernier épisode de la saison 2, diffusé en 2012, détient toujours le meilleur score du programme, avec 9,78 millions de téléspectateurs.

Pour faire patienter les fans, qui attendaient de savoir comment Sherlock (Benedict Cumberbatch) avait survécu à une chute vertigineuse à la fin de la saison précédente, et comment et quand allait le retrouver Watson (Martin Freeman), les scénaristes avaient concocté un mini-épisode 7 minutes, diffusé en ligne pendant les fêtes et consulté à ce jour par plus de 5 millions d’internautes. Un "bonus" de choix pour un programme qui privilégie la qualité à la quantité. Comme les deux précédentes, cette nouvelle saison ne contient "que" trois épisodes de 90 minutes.

Une série sans remplissage

"C’est une formule qui nous a formidablement réussi jusqu’ici", confirmait le showrunner Steven Moffat, dans une interview accordée au Hollywood Reporter , il y a quelques jours. "Elle a rallongé la durée de vie de la série. Si les saisons étaient plus longues, Sherlock serait déjà terminée. Et les acteurs n’auraient pas forcément été disponibles sur la durée. Avec des saisons plus courtes, Sherlock a des chances de vivre plus longtemps. Notre but est de concentrer la qualité, plutôt que de produire un grand nombre d’épisodes. Bref une série sans remplissage".
 

Plus d'articles