Sœur Cristina, ce soir dans "Danse avec les stars" : "Mon chemin, c'est Dieu qui l'a tracé !"

TÉLÉ

INTERVIEW – C'est la grande gagnante de la version italienne de The Voice of Italy. Sœur Cristina, qui chantera "Like a Virgin" sur le plateau de Danse avec les Stars ce samedi, sort son premier album lundi 10 novembre. La religieuse de 26 ans s'est confiée à "metronews" sur l'incroyable aventure qu'elle vit.

A quoi ressemble votre vie depuis votre victoire à The Voice Italy  ?
Tout va très bien parce que rien n'a changé dans ma vie quotidienne et spirituelle. L'aventure que je vis c'est un beau moyen de prêcher l'Evangile. Je suis sereine car ma communauté, celle des Ursulines, me soutient. Au fond, je suis une jeune fille comme les autres sauf que j'ai choisi de consacrer ma vie au Christ.

Religieuse et rock star à la fois, c'est possible ?
Je ne suis pas une célébrité. Je ne suis qu'une sœur qui a un don et qui le met au service de sa communauté. Ce chemin, c'est Dieu qui me l'a tracé. Mais pour en arriver là j'ai eu un parcours semé d'embûches car au départ je ne voulais pas être nonne. Mes parents étaient de fervents chrétiens et durant mon adolescence j'étais un peu allergique à tout ce qui touchait à l'Eglise. A 16 ans, mon rêve était d'être chanteuse, et de me produire dans des comédies musicales.

Comment êtes-vous entrée dans les ordres ?
Un jour on m'a proposé de jouer dans une comédie musicale qui racontait la création de l'ordre des Ursulines, Avant je n'étais pas croyante, à Palerme. C'est là que j'ai eu la révélation. Alors que je jouais le rôle de la fondatrice de la congrégation, ma carapace s'est brisée. L'appel de Dieu m'est venu quand j'étais sur scène.

"Rencontrer le Christ est une chose joyeuse"

Comment êtes-vous arrivée sur The Voice ?
Ce sont les producteurs de l'émission qui ont contacté mes supérieurs après avoir vu une vidéo de mon passage dans un festival de musique chrétienne. C'est une demande qui nous a tous surpris ! Mais nous avons accepté de suivre l'impulsion donnée par le Pape François qui nous a demandé d'aller vers les "périphéries de l'existence". Tout cela est l'œuvre de Dieu, moi je ne suis qu'un moyen pour faire passer Son message.

Quel message ?
De redonner un nouvel aspect à la vie religieuse que l'on imagine comme une chose triste et obscure, alors que rencontrer le Christ est une chose joyeuse. J'ai reçu tellement de messages de personnes qui me remercient de les avoir rapprochés de la prière. Mais ce n'est pas moi qu'il faut remercier mais le Seigneur !

L'album est fait de beaucoup de reprises en anglais, pourquoi ?
Il y a dix reprises et deux chansons originales. J'ai choisi l'anglais car c'est la langue dans laquelle je préfère chanter. C'est aussi une façon de toucher plus de gens à travers le monde. J'ai sélectionné les chansons en fonction de leur style musical et du texte parce que je voulais faire passer des messages forts.

Même pour Like a Virgin , une chanson assez osée de Madonna ?
Mais si vous écoutez les paroles, en oubliant tout ce qu'il y a autour, c'est un texte magnifique qui parle d'amour. Dire "Quand tu m'as touchée, tu m'as donné la vie", c'est ce qui m'est arrivé avec Dieu. Like a Virgin est une prière d'amour.

Que ferez-vous des bénéfices de l'album ?
Comme j'ai fait vœu de pauvreté, je ne toucherai évidemment rien. Tout ira à ma congrégation pour financer des œuvres de charité, au Brésil notamment où nous travaillons déjà.

Comment réagissez-vous aux critiques dont vous faites l'objet ?
Certains disent que je ne devrais pas chanter parce que je suis une sœur ? Mais la musique est faite pour unir. Madonna qui tweete "Sisters for life" en est la preuve. Je reste sereine face aux critiques, car je ne fais rien de mal. Mon exemple est Jésus, qui a été maltraité, on lui a même craché dessus. Mais il n'a jamais rien imposé, il n'a fait que proposer et c'est mon objectif.

Samedi vous allez chanter dans Danse avec les stars, ce samedi sur TF1. Auriez-vous pu participer à cette émission en tant que candidate ?
Je ne sais pas. La danse n'est pas vraiment ma passion. Mais peut-être que si je n'avais pas été une religieuse, je l'aurais fait !

Lire et commenter