"Star Trek" : la nouvelle série aura 13 épisodes et sera dirigée par une femme

TÉLÉ
DÉTAILS - La série "Star Trek: Discovery" s'est dévoilée ce mercredi 10 août à l'occasion d'une conférence de la Television Critics Association, et si aucun nom n'a été annoncé, Bryan Fuller a annoncé que ce serait une femme qui sera en charge de diriger cette nouvelle mission spatiale.

Après James Kirk (William Shatner), Jean-Luc Picard (Patrick Stewart), Benjamin Sisko (Avery Brooks), Kathryn Janeway (Kate Mulgrew) et Jonathan Archer (Scott Bakula), l'univers Star Trek s'apprête à dévoiler le leader de la nouvelle mission Star Trek : Discovery. Et si aucun nom n'a pour le moment été annoncé, Bryan Fuller, créateur de la série qui débarque en janvier prochain sur CBS Access aux Etats-Unis et sur Netflix en France, a déclaré qu'une femme dirigera cette épopée spatiale, lors d'une conférence à l'occasion du summer tour de la Television Critics Association.

Si le personnage sera humain, Bryan Fuller indique qu'elle ne sera pas capitaine mais "Lieutenant commander". Historiquement, Star Trek a toujours été très ouverte à la diversité et l'ancien showrunner d'Hannibal ne compte pas y mettre un terme : "Nous allons absolument continuer cette tradition", ajoutant qu'un personnage allait être ouvertement gay. Et en plus des personnages humains, Star Trek: Discovery sera marqué par la présence de nombreuses espèces extra-terrestres "plus que les castings des séries précédentes. Nous allons en dévoiler des nouveaux, mais aussi ré-imaginer des aliens déjà existant" a indiqué Fuller.

Une histoire encore inexplorée

L'intrigue Star Trek : Discovery se déroulera dans l'univers principal de la franchise télévisuelle, et non celui des films de J.J. Abrams. Le scénariste et producteur a aussi confié que les 13 épisodes qui composeront cette saison se passeront 10 ans avant la série originale et "feront le pont entre elle et Entreprise (diffusée de 2001 à 2005, ndlr)". "Il y a un événement dans l'histoire de Star Trek qui concerne Starfleet et qui n'a jamais été vraiment exploré, explique Bryan Fuller. Nous racontons cette histoire à travers un personnage qui va devoir apprendre à vivre avec d'autres personnes dans la galaxie".

Avant que des rumeurs ne répandent partout sur internet, il tue dans l'oeuf l'une d'entre elles, en assurant qu'il ne s'agira pas de la guerre romulienne, mentionnée durant la série originale, et n'impliquera pas la Section 31, la branche black-ops de Starfleet. En attendant de découvrir cette nouvelle aventure spatiale, Star Trek revient au cinéma le 17 août prochain en France avec Sans Limites. Le tournage de la série, débutera, quant à lui, en octobre.

A LIRE AUSSI 
>>  "Star Trek" : la nouvelle série débarque sur Netflix en France en janvier 2017
>>  Le casting de "Star Trek : Sans limites" rend hommage à Anton Yelchin au Comic Con de San Diego

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter