Stéphane Guillon dévoile un SMS de menaces de Cyril Hanouna, le "Kim jong-il de C8"

DirectLCI
RIPOSTE – Entre ces deux-là, c’est la guerre. Ce jeudi matin, Stéphane Guillon a publié un long message dans lequel il revient sur sa brouille avec Cyril Hanouna. Et dévoile un "étrange" SMS adressé par l’animateur à Thierry Ardisson, son patron dans "Salut les Terriens"…

C’est le nouveau feuilleton Cyril Hanouna. Mardi soir, l’animateur de Touche pas à mon poste sur C8 dévoilait le salaire de Stéphane Guillon pour participer, chaque samedi, à Salut les Terriens, l’émission de Thierry Ardisson sur C8. Soit 10 000 euros par semaine, dix fois plus que l'écrivain Yann Moix dans "On n'est pas couché", par exemple. 


Le lendemain matin, l’humoriste lui répondait dans une vidéo virulente sur Twitter, qualifiant "Baba" de "Bollo-employé" de l’année, prompt à défendre Jean-Marc Morandini. Samedi dernier, Stéphane Guillon s’en était pris, dans "Salut les Terriens", au présentateur controversé, mis en examen pour corruption de mineurs aggravés, fraichement recruté par Vincent Bolloré sur iTELE, autre chaîne du groupe Canal +.

J’ai préféré partir, ne pas donner un si triste spectacle Stéphane Guillon

Mercredi soir, nouveau rebondissement. Alors que Cyril Hanouna vient tenter une réconciliation sur le plateau du "Grand Journal" de Canal +, Stéphane Guillon file à l’Anglaise, officiellement pour ne pas être en retard à son spectacle. Mais ce jeudi matin, l’intéressé dit sa vérité sur Twitter : "J’ai préféré partir, ne pas donner un si triste spectacle au public de Victor Robert", écrit-il.


Stéphane Guillon lâche ensuite une petite bombe en dévoilant un SMS visiblement adressé par Baba à Thierry Ardisson à son sujet...

Stéphane Guillon dénonce plus loin une "tentative pathétique de reprendre la main car ma vidéo d'hier l'a rendu fou furieux (trois SMS rageurs). Tentative de jouer les gars débonnaires et sympathiques (…) Mais le Kim Jong-il de C8 n'aime pas qu'on lui résiste : 'Je passe en force, tout m'appartient, je suis chez moi !'".


"Bref, on quitte le divertissement pour des méthodes mafieuses", continue l'humoriste, "désolé" de devoir s'expliquer une nouvelle fois au sujet de ce clash par écrans interposés. "Les combats de coq du landernau télévisuel n'intéressent personne", estime-t-il.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter