Stéphane Pauwels, le snipeur du foot sur MYTELEFOOT : "C'est vrai, j'ai le verbe assez fort"

Stéphane Pauwels, le snipeur du foot sur MYTELEFOOT : "C'est vrai, j'ai le verbe assez fort"

TÉLÉ
DirectLCI
MEDIA - MYTELEFOOT est un émission digitale visible sur tablettes et sur mobiles. "Petit frère" impertinent de Téléfoot, le magazine presque quadragénaire de TF1, ce talkshow dominical a misé sur Stéphane Pauwels, un consultant bien connu en Belgique. Et qui ne fait pas toujours dans le consensuel.

Ce n'est que du football. MYTELEFOOT, le nouveau rendez-vous interactif dominical (à partir de midi), s'invite sur le plateau de Téléfoot où il a pris le parti de nous faire sourire des choses du foot. Les habitués y retrouvent Fred Calenge et l'inamovible Christian Jeanpierre et, depuis le mois de janvier, découvrent deux nouveaux visages. L'humoriste (capillaire) Tony Saint-Laurent du Djamel Comedy Club et celui que l'on présente du côté de Bruxelles, comme le trublion du "PAB" : Stéphane Pauwels. Le pedigree de ce dernier,l'autorise à balancer ses vérités sur le foot et sur ceux qui le font. Rencontre.

En France, on vous découvre mais il paraît que vous êtes considéré en Belgique comme le "snipeur" du football. Une réputation usurpée ?
Ma vocation première n'était pas de faire de la télé. J'ai d'abord officié dans les clubs de foot, comme dirigeant ou recruteur (à Valenciennes ou Monaco), et comme il est vrai que j'ai le verbe assez fort, sans langue de bois, la chaine RTBF m'a demandé de venir en tant que consultant foot. La sauce a pris et ensuite, j'ai été transféré dans une autre chaine comme un joueur de foot (RTL) et enfin, TF1 m'a contacté. .

Recruteur (pour Metz, Monaco, notamment), dirigeant de club... Etre actif dans le foot ne vous manque pas ?
Non, la page est tournée. J'ai une activité médiatique telle en Belgique (j'anime une émission à la radio le dimanche, une émission hors football à la télé en prime-time sur RTL-TVI , qui réalise d'excellentes audiences, je suis en plateau pour les soirées de Ligue Europa...), donc ça fait cinq ans et depuis mon passage à Valenciennes, que je n'officie plus dans un club. Je ne peux pas accepter un job dans un club si je n'ai pas le temps à lui consacrer.

Vous êtes belge, alors on ne résiste pas à l'envie de vous demander ce que vous pensez de votre jeune équipe nationale. Elle ne cesse de surprendre son monde et peut faire un grand coup au Mondial...
C'est la renaissance après avoir passé dix ans complètement à la ramasse. Maintenant qu'on a énormément de talents, on est tombé dans une euphorie telle que si on écoute le Belge moyen, on va gagner la Coupe du monde. Mais il ne faut pas s'enflammer. On a une bonne équipe mais on est encore très loin de la France, l'Espagne ou le Portugal. Le football belge guérit parce que la plupart de ses joueurs flambent dans les clubs étrangers. Un seul d'entre eux joue au pays.

Cela ne vous rappelle rien ? L'équipe de France championne du monde 98 ?
Exactement. Mais nos Diables se sont qualifiés facilement et on a jamais eu de coups durs. Moi, je crains leurs réactions le jour où ils vont commencer à perdre. Ca a d'ailleurs commencé et dans la presse certains joueurs, Thibaut Courtois et Simon Mignolet s'allument . Il va falloir se méfier de la diversité, qui faisait la force de France 98, ne vire à ce que vous avez connu en Afrique du Sud.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter