"Stranger Things" : qui se cache derrière Eleven, la passionnante héroïne de la série Netflix ?

TÉLÉ

RÉVÉLATION - "Stranger Things" fait l'unanimité depuis son arrivée sur Netflix le 15 juillet dernier, et si son histoire pleine de nostalgie et son ambiance mystérieuse fascinent, c'est surtout le personnage d'Eleven, incarné par la jeune Millie Bobby Brown, qui a impressionné les internautes.

La grande réussite de Stranger Things, au delà de tout ce qu'on a pu mentionner dans notre critique, c'est son casting d'enfants. Gaten Matarazzo qui incarne Dustin, Caleb McLaughlin qui interprète Lucas, ou encore Finn Wolfhard dans le rôle de Mike, sont tous aussi parfaits que différents dans les huit épisodes de la saison 1 de la série Netflix. Ils dévoilent des personnalités qui se complètent, et surtout jouent avec une belle justesse.

Mais dans cette chasse à la vérité et cette aventure pour retrouver le jeune Will (Noah Schnapp), prisonnier de l'Upside Down, c'est Eleven qui nous éblouie le plus. Une jeune fille au crâne rasé qui rejoint notre groupe d'aventuriers après s'être échappée des griffes de scientifiques gouvernementaux, dirigés par le docteur Martin Brenner (Matthew Modine). Elle est mystérieuse, peu loquace et effrayée, et devient rapidement le personnage le plus captivant de la série. 

Une véritable révélation

C'est Millie Bobby Brown qui incarne Eleven, et qui donne toute son humanité à cette jeune fille dotée de pouvoirs télékinésiques. Touchante, émouvante, mais aussi "badass" quand elle doit sauver ses nouveaux amis, Eleven fascine, et dans une interview pour le site Indiewire , l'actrice se confie sur cette expérience hors du commun. "C'est vraiment arrivé par hasard. J'étais en Angleterre au moment des auditions, et il n'y en a pas beaucoup là-bas, du coup j'ai fait celle là - qui était chargée en émotions - et ils m'ont dit de revenir", a-t-elle expliqué.

Après plusieurs auditions par Skype, lors de lesquelles aucun détail de l'histoire ou du personnage n'est révélé, Millie Bobby Brown débarque à Los Angeles pour rencontrer Matt et Ross Duffer, les deux créateurs de la série :"L'un d'eux s'approche de moi et fait 'Bzzzzz', je lui en demande la signification et il m'annonce que je vais devoir me raser la tête" a-t-elle raconté.

Le site américain explique que les frères Duffer lui ont donné la motivation de le faire, en prenant l'exemple de Charlize Theron dans Mad Max : "Ils m'ont envoyé une vidéo, où deux images étaient côte à côte, le visage de l'actrice, et le mien. La ressemblance était incroyable. Accepter de me raser la tête fut la meilleure décision que j'ai jamais prise", a-t-elle assuré.

Un rôle stimulant et complexe

Les deux créateurs lui ont ensuite expliqué le concept de Stranger Things, ses inspirations, et lui ont demandé de regarder certains films, pour se mettre dans l'ambiance : "Je devais voir Poltergeist, Stand By Me et Les Goonies. Ils m'ont dit que c'était un mélange de plusieurs films sans pour autant être aucun d'entre eux, c'est très indépendant et complètement différent". Pour son rôle, c'est d'E.T qu'elle devait s'inspirer, dans son comportement, à sa relation avec les jeunes enfants.

"Eleven ne fait confiance à personne et c'est pour cela qu'elle ne communique pas vraiment. Ses actions parlent plus que ses mots. C'est seulement avec 'Papa' (Matthew Modine), Mike et Joyce (Winona Ryder) qu'elle se sent en sécurité et qu'elle décide de parler. Et c'est difficile à jouer parce qu'il ne s'agit pas de se concentrer seulement sur des dialogues, il n'y en a pas beaucoup, donc j'ai du beaucoup jouer sur les émotions".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter