"The New Celebrity Apprentice" : Trump et Schwarzenegger s'écharpent sur Twitter

"The New Celebrity Apprentice" : Trump et Schwarzenegger s'écharpent sur Twitter

TÉLÉ
COUP POUR COUP - On se demandait comment Donald Trump avait bien pu trouver son successeur à la présentation de son émission de téléréalité. Verdict ? Pas franchement joyeux. C'est dans un tweet, évidemment, que le président élu a commenté les audiences moyennes du Governator. Une attaque que l'ancien acteur ne pouvait pas laisser filer.

L'affrontement a enfin eu lieu. Sur les réseaux sociaux, certes. Mais quatre jours après la diffusion du premier épisode de la nouvelle saison de "The New Celebrity Apprentice", le temps commençait à paraître étonnemment long. Qu'a pensé Donald Trump de la prestation de son successeur Arnold Schwarzenegger du programme qu'il a façonné pendant quinze ans ? Visiblement pas grand-chose de bon. En deux tweets, le président élu a fait plier Terminator. "Wow, les audiences sont là et Arnold Schwarzenegger a été 'submergé' (ou détruit) en comparaison à la machine à audiences, Donald J. Trump", a-t-il écrit.

Et de poursuivre : "Tant pis pour la star du cinéma, et ce n'était que la saison 1 comparée à la saison 14. Maintenant, comparez-le à ma saison 1. Mais on s'en fiche, il a soutenu (John) Kasich & (Hillary) Clinton". Donald Trump aurait-il un peu de rancoeur envers l'ancien gouverneur de Californie ? Il faut croire. Arnold Schwarzenegger n'avait pas soutenu sa candidature à la Maison-Blanche. Les audiences de l'épisode diffusé ce lundi étaient, il est vrai, décevantes. L'émission a intéressé 4,9 millions de curieux, soit 22% de moins que le dernier lancement de saison il y a deux ans. Mais comme le rappelle TV Line, "The New Celebrity Apprentice" faisait face ce lundi au Rose Bowl et au Sugar Bowl, deux matchs majeurs de football universitaire. Ce qu'oublie de mentionner Donald Trump.

Arnold Schwarzenegger n'a pas tardé à répondre à ses attaques. "Il n'y a rien de plus important que l'emploi, @realDonaldTrump", a-t-il répliqué quelques heures plus tard, "souhaitant bonne chance" au nouveau président, qui sera investi le 20 janvier. "J'espère que vous travaillerez pour TOUS les Américains aussi agressivement que vous avez travaillé (à façonner) votre audimat", a-t-il ajouté.  La suite au prochain round. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter