"The Sex Factor" : la Nouvelle Star du porno fait le plein de candidats

"The Sex Factor" : la Nouvelle Star du porno fait le plein de candidats

DirectLCI
COQUIN – Dans quelques jours, le jury de l'émission "Sex Factor" se réunira pour choisir les 16 candidats à ce programme sulfureux qui promet d'ouvrir les portes de l'industrie du porno à ses deux gagnants. Explications.

Officiellement les inscriptions sont closes depuis le 30 novembre. Mais devant l'afflux de candidatures, les producteurs de The Sex Factor ont décidé de les prolonger de quelques heures, histoires de donner leur chance à un maximum de prétendants. Mi-décembre, le jury de ce programme sulfureux, annoncé en juin dernier au salon de Las Vegas , choisira 8 garçons et 8 filles, tous "vierges" dans l'industrie du X, condition sine qua non être éligible. A l'issue d'un coaching intense, avec de multiples épreuves à la clé, deux d'entre eux se partageront la coquette de somme d'1 million de dollars... et la chance d'intégrer la grande famille du porno. Sympa ?

"C'est la première téléréalité du genre et j'espère qu'elle rencontrera le succès", explique au site américain Daily Beast l'une des membres du jury, la comédienne Belle Knox, qui s'est rendue célèbre outre-Atlantique pour avoir financé ses études supérieures en tournant ses premiers films "hard". Au prix de sa vie personnelle, tient-elle à préciser. "Vous ne devriez pas tenter de faire ce métier si vous n'êtes pas prêts à perdre des gens que vous aimez. Des proches, des amis, même des membres de votre famille."

"C'est l'opportunité de se faire connaître rapidement"

Si les 16 candidats de The Sex Factor sont prévenus, pas sûr qu'ils réalisent le degré d'exposition que l'émission leur promet. Diffusée en ligne, elle permettra aux internautes de voter sur certains aspects, notamment les "noms de scènes" des prétendants. Buzz oblige, elle sera très regardée par les professionnels. "C'est l'opportunité de se faire connaître rapidement, dans un monde où il y a beaucoup de concurrence", observe la douce Tori Black, une autre membre du jury. "Ça peut être formidable si vous êtes très doué(e) d'emblée. Ou au contraire terrible si vous commettez plein d'erreurs. Comme on en a tous fait au début."

Car le programme, qui sera diffusé dans les premiers jours de janvier, promet également de révéler l'envers du décor d'un métier qui suscite beaucoup de fantasmes. "Les gens n'imaginent pas un instant ce qui se passe en coulisses", insiste Tori Black. "L'émission va ouvrir les yeux des participants, comme des gens qui regarderont dans leur canapé. Ceux qui viendront se présenter pour passer un bon moment risquent d'être surpris. Car c'est un vrai challenge."

Seul juré masculin de Sex Factor, l'acteur Keiran Lee - dont le pénis est assuré 1 million de dollars - offre lui quelques conseils aux impétrants(e)s. "Ne venez pas avec la confiance, avec une attitude arrogante. Lorsque j'ai débuté, je ne la ramenais pas car je devais faire mes preuves au jour le jour. Je me taisais et je laissais mes scènes parler à ma place. C'est comme ça que nos candidats doivent aborder la compétition. Pas autrement."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter