"The Voice 4" : Guilhem le jardinier envoûte les coaches avec "La nuit je mens" de Bashung

"The Voice 4" : Guilhem le jardinier envoûte les coaches avec "La nuit je mens" de Bashung

DirectLCI
SUCCÈS - S'il y en a bien un qui a mis tout le monde d'accord lors des auditions à l'aveugle du 7 février, c'est bien Guilhem Valayé. Sur une reprise d'Alain Bashung, il a prouvé qu'il avait les capacités d'aller loin, très loin.

Au fur et à mesure que les équipes se remplissent, les coaches de The Voice sont de plus en plus exigeants par rapport aux candidats qu'ils sélectionnent. Résultat : ils sont de plus en plus rares à faire l'unanimité auprès du jury. Et pourtant, hier soir, Guilhem Valayé a convaincu les quatre membres du jury de se retourner.

Ancien jardinier, ce chanteur âgé de 35 ans n'est pas vraiment un novice, puisqu'il est déjà membre du groupe 3 minutes sur Mer, dont il est le chanteur. Et cela se ressent dans son attitude : à l'aise sur scène, le candidat s'est totalement laissé envahir par les paroles de La nuit je mens, le classique d'Alain Bashung, suscitant l'émotion dans le public et le jury.

Du velours sur du Bashung

Avant lui, des candidats s'étaient déjà cassés les dents en tentant de reprendre le morceau le plus célèbre de l'album Fantaisie Militaire. Ici, rien à redire, sa prestation était tout simplement sans fausse note, émouvante, prenante. Guilhem a ainsi eu droit à une standing ovation du public, et à quatre coaches bluffés par son talent.

Mika avoue avoir été particulièrement séduit par la démonstration, que l'on retrouve dans les moindres petits détails, tandis que Florent Pagny a été conquis par le vibrato. Mais c'est Zazie qui a su trouver les mots justes, expliquant à quel point elle avait eu la sensation d'être transportée dans la bande-originale de la vie du candidat. Des paroles qui ont profondément touché Guilhem, qui rejoint donc l'équipe de la "petite nouvelle".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter