"The Voice Kids" - Louis Bertignac : "Les enfants sont plus intelligents que les adultes"

TÉLÉ
DirectLCI
INTERVIEW - Louis Bertignac occupe de nouveau son fauteuil de coach. Alors qu'il a été remplacé par Mika pour la troisième saison de "The Voice", le chanteur a accepté de reprendre son rôle pour "The Voice Kids", la version pour enfants du célèbre télécrochet de TF1. Pour Metronews, il évoque notamment les raisons de son retour.

Le fauteuil de coach vous a-t-il manqué ?
Je n'ai pas eu ce manque parce qu'on a tourné au même moment que les auditions à l'aveugle de The Voice 3. Je ne voulais pas rempiler pour une troisième saison pour plusieurs raisons. J'avais un album et une tournée en préparation. Je voulais aussi voir mes filles. Pendant deux ans, l'émission m'a bouffé tous les week-ends de printemps. Elles m'ont dit : ''Papa, ne fais pas une troisième année s'il te plaît !''. The Voice Kids était donc une bonne façon pour moi de ne pas me lasser, mais sans quitter la famille.

Appréhendiez-vous le fait de ne pas sélectionner un enfant ?
Au fil des émissions, on s'est rendu compte que le ''non'' est beaucoup moins dramatique pour les enfants que pour les adultes. Souvent, les candidats adultes sont des choristes exerçant depuis des années. The Voice représente presque leur dernière chance. On a aussi remarqué que les enfants étaient plus intelligents. Durant les coachings, ils comprenaient tout de suite ce qu'on voulait. Ils pensent vite ! On commençait à peine une explication qu'ils connaissent la fin.

Vous qui appréciez les voix fluettes, vous êtes servis avec The Voice Kids !
J'étais comblé ! Il y a une certaine pureté. Moi qui n'aime pas trop les vibratos... (rires)

"Je voulais devenir footballeur"

Quel coach a eu le plus de succès auprès des candidats ?
C'est équilibré. Je savais que les enfants jouant d'un instrument viendraient plus facilement dans mon équipe. Je partais en confiance. Il venait vers les coaches qu'ils connaissaient, sans tenir compte de leur carrière.

Voir tous ces gamins chanter vous a-t-il rappelez vos débuts dans la chanson ?
A leur âge, ce n'était pas du tout mon truc. Je voulais devenir footballeur avant d'être rockstar. J'ai toujours été un grand timide, mais il m'est arrivé de ne pas avoir de choix. Quand je monte sur scène, je n'ai pas le choix parce que le concert est signé et il faut que je chante (rires). Je sais que c'est excitant une fois qu'on y est et que je vais m'éclater. Mais c'est toujours angoissant de monter sur scène.

Accepteriez-vous que vos enfants participent un jour au programme ?
Je dis à mes filles que chanter, c'est le truc de papa ! Je me rapproche pour qu'elles arrêtent de chanter ! Mais si un jour l'une d'entre elles me dit qu'elle veut participer à The Voice Kids, je lui dirai : "c'est génial, vas-y !"

Ça vous a donné envie de revenir pour une quatrième saison de The Voice ?
Ça sera difficile parce que je sors mon disque au mois de septembre. Il y aura également une tournée. Mais participer à une deuxième saison de The Voice Kids, pourquoi pas !  La version adulte, avec tous ces primes times, prend beaucoup trop de temps.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter