"The Walking Dead" : la saison 8 tient-elle la formule magique pour redresser la barre ?

DirectLCI
ZOOM – Après avoir perdu une partie de ses fans au cours de la saison 7, "The Walking Dead" remet le couvert. La série inspirée de la BD du même nom va-t-elle entamer une incroyable rédemption ? En tout cas ses créateurs en sont convaincus…

Depuis l’ouverture cauchemardesque de la saison 7, The Walking Dead n’est plus tout à fait la même série. Ses créateurs ont-il commis une erreur fatale en filmant avec une violence graphique et psychologique insoutenable l’exécution de Glenn et Abraham, deux personnages bien aimés du public, par l’odieux Negan ? Les fans purs et durs ont beau arguer que la scène en question est fidèle aux comics dont la série est inspirée, les faits sont là. Et ils sont sans appel.


De 17,03 millions de téléspectateurs devant la chaîne AMC durant l’épisode 1, le 23 octobre 2016, l’audience du programme a brutalement chuté la semaine suivante, 5 millions de fans préférant passer leur chemin, encore sous le choc des crânes en charpie de leurs personnages préférés. Après son ultime épisode, en avril dernier, la saison 7 affichait une moyenne de 11,4 millions… la plus faible depuis la saison 3 en 2012. Si le programme reste l'un des plus populaires de la planète, resistera-t-il à une nouvelle contreperformance ?

Les quatre premiers épisodes sont sans doute les plus intenses que nous ayons jamais tournésLe showrunner Scott M. Gimple

"On espère que les gens qui disaient ne plus jamais vouloir regarder la série vont revenir, explique au New York Times le comédien Jeffrey Dean Morgan alias Negan. Parce qu’ils vont avoir de belles récompenses." Sa mort ? Sans doute pas. Dans la BD de Robert Kirkman, le personnage est non seulement toujours en vie. Mais sa relation avec le shérif Rick Grimes et son fils Carl devient de plus en plus complexe, sinon ambigüe. Avant d’en arriver là, il va y avoir de la bagarre. Beaucoup de bagarre.


La découverte du premier épisode de la saison 8, diffusé dimanche soir aux Etats-Unis (ce lundi en France sur OCS), laisse penser que l'armée de scénaristes et réalisateurs aux commandes de la série, tournée comme les précédentes dans la chaleur de la campagne de Géorgie, a opté pour une tonalité résolument guerrière. Associés aux habitants des communautés voisines, le Royaume et la Colline, les survivants d’Alexandria s’unissent en effet pour mener l’offensive contre Negan et ses Sauveurs.

"Les quatre premiers épisodes sont sans doute les plus intenses que nous ayons jamais tournés, promet au Hollywood Reporter le showrunner Scott M. Gimple, très attendu au tournant. La saison est très intense, elle est incroyablement dynamique. C’est aussi la plus physique de toutes pour nos acteurs et nos techniciens." Manière de se réconcilier, aussi, avec ceux qui n’en peuvent plus des interminables bavardages philosophiques de Rick et consorts ? Pas sûr…


"Ma miséricorde prévaut sur ma colère", lance le shériff à ses camarades au cours de l’épisode, judicieusement intitulé… "Mercy" (miséricorde en VF). "Je pense qu’elle peut l'emporter sur la colère", confie Andrew Lincoln à Entertainment Weekly. "Ces deux thèmes sont très importants et saupoudrés tout au long de l’épisode", ajoute l'acteur, promettant de vrais dilemmes pour ses camarades de jeu. "Je ne veux pas parler pour les autres, mais vous allez certainement vous interroger sur chaque personnage et vous demander pourquoi ils se battent et quel prix ils vont devoir payer." Si avec ça on ne leur accorde pas une deuxième chance... 


The Walking Dead, saison 8. Chaque lundi sur OCS Choc à 20h40

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter