"The Walking Dead", saison 4 : le choc après l'épisode 14, "The Grove"

"The Walking Dead", saison 4 : le choc après l'épisode 14, "The Grove"

DirectLCI
ATTENTION SPOILER – C'était THE épisode de la saison 4, promettait Robert Kirkman, le créateur de "Walking Dead". On confirme : avec "The Grove", la série a livré l'un de ses moments les plus terrifiants. Et fera longtemps cogiter les fans.

Ils nous ont bien eu. Après deux épisodes à la limite du soap opera – la romance suggérée entre Daryl et Beth dans l'épisode 12 , le bisou de Bob à Sasha dans l'épisode 13 – les scénaristes de Walking Dead avaient presque réussi à nous faire croire qu'ils s'étaient ramollis. Et puis soudain, le choc. Annoncé comme un événement par le créateur de la BD, Robert Kirkman , le 14e épisode intitulé "The Grove" a scotché plus d'un téléspectateur. Scotché ? Disons plutôt glacé par sa violence rentrée, sa tragédie silencieuse à s'en déchirer le cœur. Jugez plutôt.

"The Grove", la pinède en VF, c'est le petit coin de paradis que découvrent Carole, Tyreese, les fillettes Lizzie et Mika, et le bébé Judith, sur leur chemin vers le Sanctuaire, au lendemain d'une nuit sur les rails. Attirés par une fumée noire à l'horizon, le groupe atterrit dans une jolie maisonnette de campagne, avec de l'eau, des provisions, de bons lits, et même des jeux pour les petites. Tyreese s'y installerait volontiers. Carole aussi, mais le comportement de Lizzie l'inquiète. Et pour cause, l'enfant a une vision toute personnelle des walkers.

Le choix de Carole

Lors d'une balade avec sa petite sœur Mika, on découvre que c'est elle qui donnait à manger aux morts-vivants. Pour Lizzie, ce sont juste des amis... un peu différents. Lorsque Carole tue l'un d'eux, la gamine entre dans une colère noire. Son aînée essaie de lui expliquer qu'elle fait courir un risque à ses proches. On pense qu'elle a compris... Et là, les scénaristes nous prennent vraiment par surprise. Lors d'une scène poignante, Tyreese confie à Carole qu'il rêve chaque nuit de Karen, sa petite amie, que cette dernière a tué par mesure préventive. Le géant black ne le sait pas. De dos, la doyenne du show contient ses larmes. On se dit qu'on a atteint le grand moment d'émotion de l'épisode. Mais non.

En revenant à la maison, les adultes découvrent Lizzie, armée d'un couteau, du sang sur les mains. Elle a tué Mika, qui git derrière elle. "Attendez, je vais vous montrer !", promet-elle, persuadée que sa petite sœur fera une walker tout à fait respectable. On rit jaune, bien sûr. Et même très noir lorsque l'enfant suggère de faire pareil avec Judith. Lorsque Carole s'approche, Lizzie sort un revolver et le braque sur son aînée. Celle-ci se montre suffisamment convaincante pour la désarmer. Tyreese, halluciné, rentre dans la maison avec Lizzie et le bébé pendant que Carole réfléchit à la suite des événements. Sa décision est sans doute déjà prise.

"Look at the flowers"

Carole emmène Lizzie faire une "promenade", le visage fermé. "Tu es fâchée contre moi ? C'est parce que j'ai pointé l'arme sur toi ? Je suis désolée", sanglote la fillette. "Look at the flowers", lui suggère Carole, tout en sortant le revolver. Contrechamp. Détonation. Cette mise à mort brutale va longtemps hanter les fans. Les scénaristes ont osé. Tuer un enfant, sans sommation, ni procès, dans l'une des séries les plus populaires de la planète. Plus qu'un twist scénaristique, c'est un choix fort, voire controversé, qui vient nous rappeler la brutalité de l'univers de Walking Dead.

La dernière scène est un modèle du genre. Carole et Tyreese sont assis à table, dans la maison. Entre eux, les pièces d'un puzzle, jeu dérisoire face à la tristesse de la situation. Et le fameux revolver. Carole avoue à Tyreese que c'est elle qui a tué Karen. Chad Coleman, l'interprète du géant black, tient là son plus beau moment depuis son apparition lors de la saison 3. "Je te pardonne", dit-il, alors que son amie lui suggère de la tuer. "Je te pardonne mais je n'oublie pas". Ensemble, ils vont repartir sur les routes, vers le Sanctuaire. Avec le bébé Judith, dernière lueur d'innocence dans ce monde de fous.

"The Grove", écrit par le showrunner Scott Gimple, vous a-t-il convaincu ? Est-ce le meilleur épisode de la saison 4 ? Et quel impact aura-t-il, d'après vous, sur la suite de la série ?

Plus d'articles

Sur le même sujet