"The Walking Dead", saison 4 : retour sur l'épisode 11, "Claimed"

"The Walking Dead", saison 4 : retour sur l'épisode 11, "Claimed"

DirectLCI
ATTENTION SPOILER – Nos survivants préférés se cherchent un foyer – et une raison d'être – dans le 11e épisode de la saison 4 de "The Walking Dead". Résumé et analyse.

Depuis ses débuts, The Walking Dead alterne habilement séquences contemplatives, suspense étouffant, moments intimes et action apocalyptique. La saison 4, supervisée par le showrunner Scott Gimple, ne déroge pas à la règle. Mieux, elle respecte ce canevas de base tout en multipliant les personnages ET en approfondissant leur psychologie à tour de rôle. Un travail de chef, qui se confirme dans l'épisode 11, "Claimed".

Cette fois le téléspectateur suit deux intrigues parallèles : d'un côté Glenn, Tara et les nouveaux personnages, Abraham, Rosita et Eugene, apparus à la fin de l'épisode 10 ; de l'autre Rick, Carl et Michonne, réunis dans une belle grande maison après l'errance de l'épisode 9 . Pour les premiers, la cohabitation n'est pas simple. Si Tara est séduite par la poigne d'Abraham, et sa faculté à embrocher les walkers en souriant, Glenn, lui, ne pense qu'à retrouver Maggie. Tara n'a plus de famille, depuis la disparition de ses proches dans l'attaque de la prison. Ces nouveaux compagnons de route sont un substitut acceptable, sinon rassurant. Pour Glenn, en revanche, pas question de respirer sans Maggie. Quitte à partir sur les routes, la fleur au fusil, à la merci des créatures qui rodent.

Trop moche la sieste

A quelques kilomètres de là, Carl et Michonne partagent un petit-déjeuner, "comme dans le temps", à peine gâché par l'évocation de bébé Judith. Rick, lui, se remet encore de la sale raclée que lui a infligé le Gouverneur. "Est-ce notre nouveau chez nous ?", lui demande Michonne à propos de la maison où ils ont trouvé refuge. Le brave shérif hésite. Il va vite avoir la réponse. Alors que son fils et l'Amazone black sont partis chercher des vivres, une bande d'affreux jojos pénètre dans la maison. Rick, à peine réveillé d'une petite sieste, a juste le temps de se cacher sous son lit... sur lequel une grosse brute s'affale sans vergogne. La scène est aussi comique que flippante.

Pour Glenn, Tara et leurs nouveaux amis, la suite des opérations s'annonce compliquée. Eugène, le taiseux du nouveau trio, a perforé le réservoir de leur camionnette en tirant sur des walkers. Ce personnage mystérieux, au look improbable, détiendrait les clés de l'épidémie qui a ravagé l'Amérique. Vraiment ? Abraham, lui, veut y croire. Et compte bien l'acheminer jusqu'à Washington, pour accomplir son destin. D'ici là, il n'a pas d'autre choix que d'accompagner Glenn, sur les traces de Maggie... et d'un nouveau moyen de locomotion pour reprendre la route. Cette section de l'épisode permet de découvrir l'alchimie étrange entre Eugene et Abraham, l'intello et le costaud. "Je suis plus malin que toi, rappelle-toi", affirme le premier au second. On demande à voir.

Prochaine étape : le Sanctuaire pour tous

Pendant que Rick prépare son extraction de la maison, Michonne se confie à Carl. Et lui révèle qu'elle a eu un fils, qu'on a découvert dans l'un de ses cauchemars, dans l'épisode 9 . Peu à peu, la guerrière au sabre dévoile son côté sensible, pour notre plus grand plaisir. Et celui de la comédienne Danai Gurira, qui a l'occasion de dévoiler toute l'étendue de son talent. Plus le temps passe, et plus elle s'impose comme l'un des visages incontournables de la série. Lui dire adieu un jour ? Plutôt mourir !

A la fin de l'épisode, Rick retrouve son fils et la belle Amazone. Délogés de leur refuge éphémère par une bande de brutes dont on a vu à peine les visages – idée géniale -, le trio est contraint de reprendre son chemin. Vers un nouveau foyer ? Ce sera peut-être ce lieu mystérieux, dont il découvre la direction sur un train à l'abandon : "Sanctuary for all. Community for all. Those who arrive, Survive. Terminus" (Sanctuaire pour tous, communauté pour tous. Ceux qui arrivent, survivent. Terminus). Si l'on se fie à la BD de Robert Kirkman, ils feraient peut-être mieux de rebrousser chemin...

Et vous, qu'avez-vous pensé de l'épisode 11 ? Craignez-vous l'arrivée au Sanctuaire ? Et d'après vous Eugene connaît-il vraiment les causes de l'épidémie ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter