"The Walking Dead" saison 5 épisode 3 : un massacre (presque) jouissif et un formidable cliffhanger

"The Walking Dead" saison 5 épisode 3 : un massacre (presque) jouissif et un formidable cliffhanger
TÉLÉ

ATTENTION SPOILER – Pas le temps de souffler avec cette saison 5 de "The Walking Dead". Voire de respirer. La route s’achève pour l’un de nos héros tandis que ses bourreaux sont accueilli comme il se doit par Rick et consorts. Retour sur l’épisode 3, "Four Walls and a roof," qui s’achève sur un suspense riche de promesses.

En territoire zombies, la notion de péché est toute relative. Voire révolue. Au début de l’épisode 3 de cette saison 5, Rick fait avouer au père Gabriel la cause de ses tourments. Non, il n’est pas de mèche l’infâme Gareth et ses sbires, qui viennent de dévorer la chair "infectée" du pauvre Bob Stookey. L’homme d’église révèle qu’il a laissé ses portes fermées lorsque ses fidèles réclamaient son aide, assaillis par les walkers. Ira-t-il brûler en enfer pour son égoïsme ? A voir. Depuis le début de la série, nos héros ont croisé leur lot de lâches et de monstres. Si les premiers méritent (peut-être) le pardon, les deuxièmes méritent… le pire.

Alors qu’ils croient avoir attiré Rick et co à l’extérieur de l’église, et se délectent à l’avance de leurs prochaines victimes, les cannibales sont piégés par le shérif, Michonne, Abraham, Maggie et Glenn. Pas question de gâcher des munitions. C’est avec lames, crosses et poings qu’ils vont littéralement pulvériser leurs ex-futurs bourreaux. Tout ça sous les yeux du père Gabriel, effaré par tant de violence. Il n’a jamais regardé Walking Dead ou quoi ? "Cette église", souffle-t-il, "c’est la maison de dieu". Réponse de Maggie : "cette église, c’est juste quatre murs et un toit". La preuve, si besoin était, que Dieu n’est plus qu’un lointain souvenir dans cette Amérique de (presque) science-fiction.

Mais où est passée Carole ?

Reste que nos héros ne sont pas totalement devenus les brutes qui les pourchassaient. Cet épisode 3 est l’occasion d’adieux touchants entre Bob et Sasha, amants éphémères d’une série où personne n’est jamais à l’abri. C’est l’occasion de saluer l’interprétation tout en finesse de Lawrence Gilliard Jr, parvenu par petites touches à composer un personnage de loup solitaire attachant, héros de son propre épisode au cours de la saison 4, qui offrait une exposition inattendue à des figures secondaires de la série. N’est-ce pas Beth ? Tandis qu’Abraham embarque Eugene, Rosita, mais aussi Glenn et Maggie dans un bus pour Washington, cet épisode 3 s’achève sur un formidable cliffhanger.

A l’extérieur de l’église, Michonne entend du bruit provenant de la forêt. Elle s’approche, son sabre retrouvé à la main. Et tombe sur Daryl, qui était parti pourchasser une mystérieuse limousine surmontée d’une croix, lors de l’épisode 2. La même que celle qui avait enlevé la jeune sœur de Maggie. "Où est Carole ?", demande l’Amazone black. "Vient par ici", lance alors l’archer à mèche à un personnage, en retrait derrière les arbres. Il ne s’adresse évidemment pas à sa vieille amie, qui l’accompagnait pourtant dans sa traque nocturne. Mais à qui ? Réponse dans une semaine, presque une éternité.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Emmanuel Macron va prendre la parole mercredi à 20h

Par âge, avec écoles ouvertes, local ou juste le week-end... 5 nuances de confinement

Appelés à "défendre l’intérêt" du pays, les musulmans de France s’inquiètent d’une surenchère

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Éventuel "reconfinement" : comment le gouvernement a changé de discours en quelques semaines

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent