"The Walking Dead" saison 7, épisode 7 : juste une question de règles à suivre

TÉLÉ

RECAP - "Sing me a song" continue le travail de sape des épisodes précédents de la saison 7 de "The Walking Dead" : Negan est toujours omniprésent et s'installe de plus en plus dans le quotidien de nos survivants. Jusqu'à quel point ?

Ce son entêtant dans l'esprit des survivants de The Walking Dead depuis le début de la saison 7 n'est pas une musique qu'ils viennent d'entendre à la radio ou le dernier tube à la mode, mais la voix de Negan, omniprésent dans leur vie. Un sifflement ou un coup de batte suffisent pour reconnaître le psychopathe incarné par Jeffrey Dean Morgan.  La menace est constante, et si la violence physique en a choqué plus d'un lors du premier épisode de la saison, avec les morts d'Abraham et de Glenn, la violence psychologique est bien plus présente, bien plus insidieuse.

S'il a déjà mis Rick à ses pieds et rabaissé Daryl plus bas que terre, Negan a affaire à un adversaire d'un autre calibre dans "Sing me a song", l'épisode 7 diffusé ce dimanche 4 décembre sur HBO, et ce lundi sur OCS en France : Carl (Chandler Riggs). Cela peut prêter à rire, mais le jeune survivant est peut-être l'un des personnages les plus courageux de la série et n'a aucune hésitation à aller défier le leader des Sauveurs sur ses terres. Après s'être caché dans un camion plein de provisions, il débarque dans leur camp arme à la main, en faisant 2 victimes. De quoi impressionner Negan.

Les règles sont les règles

Il va alors être témoin d'un univers qu'il n'a encore jamais vu, un lieu où la peur règne, où seul Negan à son mot à dire. "Nous survivons, nous offrons la sécurité, nous ramenons la civilisation dans ce monde, les règles font que tout ça fonctionne parfaitement" lance-t-il, élevé au dessus d'une foule à genoux. Les règles font que ce monde fonctionne, les règles sont là pour être respectées et tout écart est puni. Comme Dwight, qui avait tenté de s'échapper lors de la saison 6, ou ce pauvre Sauveur, marqué au fer pour ne pas avoir rempli correctement sa mission.

Mais Negan est-il vraiment ce survivant sans coeur que la série nous montre depuis le début de la saison ? C'est là où cet épisode 7 est intéressant - bien qu'une fois de plus beaucoup trop long - il construit une relation étrange entre lui et Carl. Si ce dernier a tué deux de ses hommes, il ne le punit pas, seule la vision du trou à la place de son oeil gauche l'intéresse. Un moyen de jouer avec l'esprit du pauvre Carl qui ne supporte pas cette blessure et son visage déformé.

Un pour tous, tous contre Negan

On découvre un Negan plus indulgent, tempéré, attendri par cet adolescent sans peur, qui n'hésite pas à lui répondre. Et lui pose une question intéressante, à laquelle il n'a pas de réponse : "Pourquoi tu ne nous tues pas mon père et moi ?". Negan souhaite-t-il un adversaire ? S'ennuie-t-il de toutes ces communautés qui lui mangent dans la main ? Pourquoi prend-il ce risque de les laisser en vie ? Se semble ne pas le savoir, il va chercher la réponse directement à la source et se rend à Alexandria...

... Sans savoir qu'une rébellion commence à prendre forme. Si Jesus se trouve maintenant au Sanctuaire, Michonne est en chemin, avec l'aide d'une ennemie, et d'un flingue pointé sur sa tempe. Daryl devrait également avoir son mot à dire dans le dernier épisode de la première partie de la saison 7. L'heure de l'évasion pour le pauvre prisonnier ? Le titre de l'épisode 8 : "Hearts Still Beating", est un gros indice sur l'état d'esprit de nos héros : ils ne sont pas encore morts.

Lire aussi

    Et aussi

    Lire et commenter