"The Walking Dead", un retour trop violent ? "Je suis plus choqué quand je vois Cyril Hanouna"

"The Walking Dead", un retour trop violent ? "Je suis plus choqué quand je vois Cyril Hanouna"
TÉLÉ
DirectLCI
VOTRE AVIS - Trop gore ? Trop manipulateur ? Depuis sa diffusion, le premier épisode de la saison 7 de "The Walking Dead" génère une foule de commentaires, dans la presse et sur les réseaux sociaux. Interrogés sur Facebook, les internautes de LCI.fr sont plutôt unanimes : comme le monstrueux Negan, les scénaristes n’ont pas manqué leur(s) coup(s).

C’est ce qu’on rappelle un retour fracassant. Diffusé dans la nuit de dimanche à lundi, le premier épisode de la saison 7 de The Walking Dead a réuni plus de 17 millions de téléspectateurs sur la chaîne américaine AMC. Partout dans le monde – en France c’est OCS qui diffuse la série – l’exécution de deux personnages majeurs par l’odieux Negan (Jeffrey Dean Morgan) a surpris, choqué, revulsé. Le réalisateur Greg Nicotero et les scénaristes sont-ils allés trop loin dans la mise en scène de l’un des chapitres clés des comics de Robert Kirkman ?


Interrogés sur Facebook, les lecteurs de LCI.fr ne sont pas de cet avis. "Si les gens sont choqués, ils n’ont qu’à regarder Les Feux de l’amour", ironise Marjo Jo. "Du grand n’importe quoi ! Cet épisode était l’un des meilleurs de la série voire le meilleur (…) Quand on n’aime pas le sang, on évite de regarder The Walking Dead tout simplement." Alexandre Leroy en rajoute une couche : "Je suis plus choqué quand je vois Cyril Hanouna." Prends ça dans les dents, Baba !

Si vous voulez décider qui reste dans l’aventure, il y a des émissions de téléréalitéMario Bassta, sur Facebook

Dans les comics, seul Glenn (Steven Yeun) mourrait sous les coups de la batte de baseball, baptisée Lucille. Dans la série, les scénaristes ont entretenu le suspense, exécutant dans les mêmes circonstances le géant Abraham (Michael Cudlitz) avant lui. "Ce sont les scénaristes qui décident qui doit rester ou pas", défend Mario Bassta. "Si vous voulez décider qui reste dans l’aventure, il y a des émissions de téléréalité qui répondront aux besoins de vos cerveaux bien flasques." Bigre.


Et lorsque certains critiques estiment que The Walking Dead mise sur la surenchère pour masquer un manque d’inspiration, là aussi les internautes s'agacent. Pour Didier Clevoyer, la violence de Negan dans l’épisode 1 "montre bien que les humains vivants sont bien pire que les walkers. C’est toute l’œuvre de Robert Kirkman ( le créateur de la BD - ndlr)." Léo Zébulon renchérit : "Cela fait partie de la série, et à la base des comics. Donc non, ils ne sont pas allés trop loin. Au contraire, ils ont su parfaitement maîtriser ce retour avec une intensité comme jamais."

Lire aussi

Plus d'articles

Lire et commenter