Thomas Thoroude : "Le Before du Grand Journal est un vrai vivier de talents"

Thomas Thoroude : "Le Before du Grand Journal est un vrai vivier de talents"

INTERVIEW – La guerre des audiences ne lui fait pas peur. Alors que "Le Before du Grand Journal" a réalisé des scores mitigés, Thomas Thouroude est de retour ce lundi 22 septembre pour une deuxième saison de l'émission de pop culture de Canal+. Le journaliste à l'humour décalé nous dit tout sur les nouveautés de ce laboratoire de la chaîne cryptée.

Le Before du Grand Journal revient pour une deuxième saison malgré des audiences assez faibles. Qu'avez-vous fait pour convaincre Canal+ ?
C'est une décision conforme à l'état d'esprit de la chaîne qui ne s'arrête pas aux chiffres d'une émission pour juger de sa qualité. Et heureusement, car si on ne prenait en compte les programmes qu'à l'aune de leurs audiences, on aurait un paysage audiovisuel d'une qualité douteuse. Dans un environnement où tout le monde a peur d'être créatif, Canal+ n'hésite pas à casser les codes. Moi je trouve ça formidable. Je dis bravo et merci !

On a l'impression que Canal+ fait partie des rares chaînes qui laissent le temps aux émissions de s'installer...
Oui car quand la chaîne lance dans un projet, elle se fait confiance. Regardez Le Grand Journal ou encore Salut les Terriens. Malgré des débuts en demi-teinte, ce sont des émissions incontournables aujourd'hui. Il ne faut pas non plus oublier que les modes de consommation ont changé : la jeune génération regarde la télé sur les iPhones ou en replay. En tant que journaliste j'ai la faiblesse de m’intéresser plus au contenu qu’aux chiffres. Et Le Before est un laboratoire créatif. C'est un vrai vivier de talents.

Comme Connasse, qui a cartonné chez vous avant de se retrouver au Grand Journal ?
Exactement, il ne faut pas oublier que Connasse a démarré chez nous . Il y a eu aussi Nora Hamzawi, qui avait un programme court dans Le Before et qui s'est également retrouvée au Grand Journal. Idem pour Delphine Baril, qui est passée chez nous, ou encore le Studio Bagel.

Quelles vont être les nouveautés cette saison ?
Déjà on sera en direct sur un nouveau plateau qui correspondra plus à l’identité de l'émission. On aura aussi un programme court qui s'appelle Ma pire angoisse. Vous verrez, c'est très bon ! On retrouvera Jean-Pascal Zadi, qui présentait C koi les bayes?, que l'on a envoyé faire des enquêtes de société. On accueillera aussi Louise Chen qui proposera ses Do et don’t et Marie Treille-Stefani avec Les Before de Marie. Notre ligne éditoriale change aussi : nous sommes plus sur la prescription culturelle. On veut recevoir ceux qui feront l'actualité de demain.

Le Before de Canal+, du lund iau vendredi à 18 h 15 sur Canal+.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Tensions à Jérusalem, frappes sur la bande de Gaza : Washington condamne "une escalade inacceptable"

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.