"Taboo" ce soir sur Canal + : 5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Tom Hardy

"Taboo" ce soir sur Canal + : 5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Tom Hardy

DirectLCI
NICE TO MEET YOU, SIR - Canal + diffuse ce lundi soir les épisodes 3 et 4 de "Taboo", la mini-série événement créée par l'acteur britannique, qui y joue également le personnage principal. Un rôle sombre et torturé, comme il a pu l'être à une période de sa vie. Entre anecdotes croustillantes et choix de carrière éclectiques, portrait d'un des comédiens les plus talentueux de sa génération.

Il brille aussi bien sur grand écran qu'à la télévision. Actuellement à l'affiche de Dunkerque, Tom Hardy poursuit ce lundi soir sa quête de vengeance dans les épisodes 3 et 4 de Taboo, diffusés sur Canal +. Le Britannique y incarne James Keziah Delaney, un aventurier complètement changé par son expérience en Afrique qui va se retrouver coincé entre deux nations en guerre : le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Une série qu'il a co-créée avec son père Edward "Chips" Hardy, scénariste et écrivain, et Steven Knight, à qui l'on doit Peaky Blinders.


De son père, Tom Hardy a hérité d'un prénom (Edward, Thomas étant son deuxième prénom) et de sa mère Anne, artiste peintre, une fibre artistique sans faille. Sa filmographie (Bronson, Inception, The Dark Knight Rises, The Revenant, Mad Max : Fury Road) et sa capacité de transformation en feraient trembler plus d'un à Hollywood. Mais si l'acteur est désormais bien connu, peut-être a-t-il encore quelques secrets pour vous ? LCI vous en livre cinq.

  • 1Michael Fassbender était son camarade de classe

    Né à Londres le 15 septembre 1977, Tom Hardy étudie dans la capitale anglaise jusqu'à intégrer le prestigieux Drama Centre London. Il y rencontre un autre futur grand de Hollywood qu'il prend comme exemple. "Michael Fassbender était deux promotions au-dessus de moi et c'était LE mec. Tout le monde voulait être comme lui - pas moi parce que je suis comme ça et quand les gens me disent qu'ils font quelque chose, je fais l'inverse. Mais secrètement, je me disais 'ah, j'aimerais être aussi bon que lui'", racontait-il au Daily Beast en 2015. Les deux acteurs ne se retrouveront qu'en 2001 sur le tournage de Band of Brothers, la série produite par Tom Hanks et Steven Spielberg. "Je ne suis pas du tout surpris du succès de Michael parce qu'il était génial. Moi, je ne sais pas comment je suis arrivé là !", s'amusait Tom Hardy. Ah, la modestie...

  • 2Il a été (très brièvement) mannequin

    La séquence est culte. Encore étudiant en arts dramatiques, il décide de tenter sa chance dans un concours organisé par l'émission "The Big Breakfast". Nous sommes en 1998 et le Tom Hardy de l'époque n'a rien à voir avec celui qui fait trembler Batman dans The Dark Knight Rises. Lors de son défilé pour la finale, on apprend qu'il "a envie d'écrire et réaliser ses propres courts-métrages, qu'il aime l'humoriste Eddie Izzar mais qu'il déteste le football". Ses collègues idéales ? "Christy Turlington et Kate Moss. Ensemble". Avec son serre-tête, le jeune Tom Hardy séduit le jury et remporte la compétition - une boîte à outils, un chèque et un contrat avec l'agence Models One. Mais il retrouve rapidement le chemin des studios et des planches.

  • 3Il s'est fait tatouer pour ne pas oublier ses années noires

    "J'ai de la chance d'être en vie." Sa part sombre, Tom Hardy ne la cache pas. Expulsé de son internat pour vol, il boit son premier verre d'alcool à 13 ans, tombe dans la drogue et devient rapidement accro à la cocaïne et au crack. Et passe plusieurs nuits au poste de police. Le déclic vient en 2003 après une nouvelle nuit d'excès dont il se réveille couvert de sang et de vomi à la sortie d'un club londonien. Soutenus par ses parents, il entame avec succès une cure de désintoxication. Mais le mal est fait et son mariage avec Sarah Ward n'y survivra pas. Ses années noires sont ancrées dans sa peau. "J'avais 15 ans quand j'ai fait mon premier tatouage et j'ai connu des années très difficiles. J'en ai fait beaucoup pour me rappeler d'où je viens et surtout de ne jamais y retourner. Je suis issu d'une sympathique famille de la classe moyenne en banlieue mais mes tatouages me rappellent ce que j'ai traversé", confiait-il au Telegraph en 2011.

  • 4Il a monté sa compagnie de théâtre

    La vie est parfois pleine d'ironie. C'est dans le rôle d'un dealer de drogue qu'il monte pour la première fois sur les planches en 2003, à la sortie de sa cure. Sa performance dans "In Arabia, we'd all be kings", lui vaut même le prix du "nouveau venu le plus prometteur" remis par le journal Evening Standard. Il joue sur la scène du Théâtre national à Londres et fonde, en 2006, sa propre compagnie "Shotgun" dans laquelle il collabore avec son père. Un moyen également pour lui "d'arrêter d'être contrarié quand le téléphone ne sonne pas", peut-on lire dans la biographie Tom Hardy, Rise of a Legend.

  • 5Il a un petit côté Marlène Jobert

    Une couverture sur les genoux, un feu dans le cheminée et une bibliothèque bien remplie en arrière-plan. Et la douce voix de Tom Hardy pour endormir vos enfants. Dans l'émission "CBeebies Bedtime Stories", diffusée sur la BBC, l'acteur raconte les histoires comme personne. De quoi réjouir les mères de famille outre-Manche ! Tom Hardy, derrière ses airs de bad boy, mène une vie de famille très calme. Marié depuis 2014 à l'actrice Charlotte Riley, il a deux enfants dont un petit garçon, Louis, 8 ans, né d'une précédente union. Sa dernière histoire, diffusée le 26 août prochain, sera un hommage à son chien Woody, décédé en juin. 

Taboo, ce soir dès 20h50 sur Canal +.

Plus d'articles

Sur le même sujet