"Touche pas à mon prime !" : Gilles Verdez fait un strip-tease et se retrouve les fesses à l'air (VIDÉO)

"Touche pas à mon prime !" : Gilles Verdez fait un strip-tease et se retrouve les fesses à l'air (VIDÉO)

INSOLITE - Gilles Verdez a enflammé l'émission "Touche pas à mon prime !". Jeudi soir sur D8, le chroniqueur a réalisé un strip-tease très osé.

Gilles Verdez a encore fait des siennes sur le plateau de D8. Jeudi soir, lors de "Touche pas à mon prime !", Cyril Hanouna et son équipe ont décidé de tester le pouvoir de séduction du chroniqueur dans une parodie de l'émission "L'île de la tentation", rebaptisée "Gilles de la tentation".

Gilles Verdez, le roi du strip-tease

Gilles Verdez, qui a été emmené les yeux bandés dans un lieu tenu secret, s'est finalement retrouvé dans un club parisien. A sa plus grande surprise, ce dernier a ouvert les yeux au milieu d'une foule de femmes déchaînées. Déstabilisé durant quelques secondes, le journaliste a rapidement repris ses esprits. Sur la chanson de Joe Cocker "You Can Leave Your Hat On", Gilles Verdez s'est lancé dans un strip-tease endiablé.

Et Gilles Verdez ne fait pas dans la demi-mesure puisqu'il s'est même retrouvé les fesses à l'air ! Le capteur de son micro, accroché à l'élastique de son caleçon, étant trop lourd, le chroniqueur de D8 a dévoilé une bonne partie de son anatomie pour le plaisir du public, hilare. Cyril Hanouna a bien eu du mal à stopper les ardeurs du strip-teaseur en herbe. C'est sa compagne Fatou qui doit être contente !

A VOIR AUSSI >> VIDÉO - "Touche pas à mon poste" : Gilles Verdez, très énervé, face à Philippe Etchebest

Gilles de la tentation ! - Touche pas à mon prime

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin

EN DIRECT - À peine investi, Joe Biden signe une série de décrets pour tourner la page Trump

Hospitalisations : les chiffres de Santé Publique France diffèrent de ceux des hôpitaux, pourquoi ?

Lire et commenter