"Toute une histoire" sur France 2 accueille EnjoyPhoenix pour parler du harcèlement scolaire

"Toute une histoire" sur France 2 accueille EnjoyPhoenix pour parler du harcèlement scolaire

DirectLCI
EN PARLER – Ce midi sur France 2, "Toute une histoire" était en édition spéciale pour parler du harcèlement scolaire. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale et EnjoyPhoenix, la blogueuse beauté, qui a été elle-même une victime.

Le harcèlement scolaire est la grande cause d'EnjoyPhoenix. La blogueuse beauté a été victime de harceleurs alors qu'elle était au lycée. C'est pourquoi elle a décidé de raconter son histoire sur le plateau de "Toute une histoire". L'émission de France 2 avait décidé de dédier son début d'après-midi au harcèlement scolaire.

"J'étais en seconde, j'avais 16 ans et un jour, il y a eu une rupture", EnjoyPhoenix raconte comment elle a été victime d'un groupe de jeune fille à l'école. "J'arrivais une heure plus tôt et je repartais une heure avant tout le monde pour fuir mes harceleurs", explique la jeune femme.

"J'ai fini par comprendre que ce n'était pas de ma faute, mais de la leur.

Présente aussi sur le plateau, Najat Vallaud-Belkacem. La ministre de l'Education nationale est venue défendre et expliquer son plan contre le harcèlement scolaire. Elle explique : "Ça a toujours existé, regardez dans la Guerre des boutons, mais aujourd'hui, on cherche, via des études à expliquer ce qui transforme en harceleur ou en victime".

Lorsqu'une maman explique le calvaire de sa fille, la ministre avoue avec conviction : "Changé d'école, ça ne doit plus se reproduire : la victime doit être protégée, pas éloignée". EnjoyPhoenix, que l'on voit actuellement dans "Danse avec les Stars" saison 6 avoue : "J'ai fini par comprendre que ce n'était pas de ma faute, mais de la leur".

À LIRE AUSSI >>  Harcèlement scolaire : la réponse de Najat Vallaud-Belkacem aux professeurs agacés par le clip de Mélissa Theuriau

Pourtant, les séquelles sont graves pour la jeune blogueuse de 20 ans. Elle confie à Sophie Davant : "C'était il y a 4 ans, et encore aujourd'hui, je n'ai pas de vrais amis. Je n'ai pas confiance en moi. Et je ne fais confiance à personne. Malgré mon 1,5 million de followers". L'émission a été très suivie par les jeunes sur les réseaux sociaux qui ont tous commenté le calvaire d'EnjoyPhoenix, qu'ils soutiennent avec ferveur.

Plus d'articles

Sur le même sujet